ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Avec Nicolas Sarkozy, tout devient possible, même la guerre atomique
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Avec Nicolas Sarkozy, tout devient possible, même la guerre atomique
samedi 28 avril 2007

COMMUNIQUE

Reçu par George W. Bush le 12 septembre 2006, Nicolas Sarkozy a jugé "arrogante" la position de la France au Conseil de sécurité de l’ONU, lorsque les Etats-Unis voulurent y faire approuver leur future guerre contre l’Irak. Aujourd’hui, il prétend que s’il avait été président en 2003, il aurait agi comme Jacques Chirac. A Washington, le même jour, Nicolas Sarkozy déclarait à propos de l’Iran que « la diplomatie doit être notre arme principale, mais (que) nous devons laisser toutes les options ouvertes » (1). Il faisait allusion à une action militaire, à laquelle il se dit aujourd’hui opposé tout en se prononçant pour des sanctions contre l’Iran, sanctions qui existent déjà. Quand donc faut-il le croire ? Que fera-t-il demain, s’il est élu président ?

Aujourd’hui encore, il nous apprend que sa stratégie nucléaire inclut parmi les "intérêts vitaux" de la France la prévention ou la vengeance d’attentats, l’intervention militaire contre un Etat tenté de se procurer des armes de destruction massive, la protection d’alliés, l’approvisionnement de la France en matières "stratégiques", tous motifs qui pourraient justifier l’emploi de nos armes atomiques - et qu’il n’hésiterait pas à les utiliser s’il le jugeait utile.(2)

Rapprochées de ses actes, de ses méthodes et de son caractère, ces déclarations rendent particulièrement inquiétant l’accès de Nicolas Sarkozy au bouton nucléaire. Pour l’en écarter à temps, les électeurs qui mesurent le danger ne disposent plus que d’un moyen : voter pour Ségolène Royal le 6 mai 2007.

Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (ACDN) www.acdn.net

Alliance Humaniste www.pacte-pacifique.fr

Notes.

(1) Cf. http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2006/09/12/AR2006091201727.html

(2) Cf. ses lettres du 26 mars et du 18 avril sur http://acdn.france.free.fr/spip/article.php3?id_article=291&lang=fr, confirmées par ses déclarations chez JJ Bourdin sur RMC le 19 avril.


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

25 septembre 2021 : Décès de Paul Quilès, ancien ministre de la Défense, militant pour l’abolition des armes nucléaires
30 juillet 2021 : Les maires d’Hiroshima et de Nagasaki apportent leur soutien au Festival de Saintes "Désarmer pour vivre" (6-9 août 2021)
7 février 2021 : Nucléaire iranien : le temps presse pour tous les acteurs
6 février 2021 : Nouvelle politique énergétique de la Pologne jusqu’en 2040 : centrales nucléaires en vue !
28 janvier 2021 : L’horloge de l’apocalypse reste toujours aussi proche de minuit
19 janvier 2021 : Le temps est venu d’en finir avec la terreur atomique
16 décembre 2020 : Le Sevmorput, cargo nucléaire en avarie, frôlera nos côtes à Noël
8 novembre 2020 : Le temps est venu d’un monde pacifié et sans armes nucléaires
8 octobre 2020 : La Russie a testé avec succès un missile hypersonique
18 juillet 2020 : L’Azerbaïdjan menace d’engendrer une catastrophe nucléaire en frappant la centrale nucléaire arménienne de Metsamor
visites :  1031423

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs