ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Le professeur Vasily Nesterenko est mort
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Le professeur Vasily Nesterenko est mort
lundi 25 août 2008

L’équipe de l’Institut BELRAD a le profond regret d’annoncer la mort de son directeur, le professeur Vassily Nesterenko, le 25 août 2008. ACDN s’associe à sa peine et à celle de ses proches.


Très fortement irradié au moment de Tchernobyl, (il avait survolé en hélicoptère le réacteur en feu)
Vasily Nesterenko avait une santé précaire ; il en parle un peu dans une interview filmée. Néanmoins les tracas et la persécution dont a dû se défendre l’institut BELRAD qu’il avait fondé n’ont pas dû être pour rien dans sa mort.

Témoignage :

"En survolant le réacteur à l’aube du 1 mai avec l’académicien Legassov, nous réussîmes à mesurer le débit de dose sur le toit du réacteur qui était de 12000-14000 R/h (la dose mortelle pour un homme est de 600 R). Pendant le survol du réacteur d’abord à 300 m. d’altitude, puis à 150 m. le débit de dose à l’intérieur de l’hélicoptère s’était élevé respectivement jusqu’à 100-400 R/h."L’altitude et la protection de l’habitacle de l’hélicoptère expliquent la différence.

"Nesterenko, dont l’organisme est particulièrement résistant à la radioactivité, est le seul survivant des 4 qu’ils étaient dans l’hélicoptère.

"Il n’est pas "revenu indemne". Il a failli mourir au cours du traitement intensif subi immédiatement après le survol. Ses systèmes cardiovasculaire et digestif sont gravement compromis. Depuis 20 ans, le nombre d’aliments qu’il peut digérer est compté sur les doigts d’une seule main. Il avale avec mesure ceux pour lesquels il n’a plus de ferments (donc pas assimilables, qui fermentent dans l’estomac et le brûlent), les tient le temps supportable et nécessaire pour retenir ce qu’il peut de vitamines et d’oligoéléments, puis procède à un "lavement" : il les vomit. Il voyage toujours avec 2 litres d’eau nécessaires pour cet exercice. C’est un bon vivant, qui aime manger et aimerait "boire" (impossible). Ma conviction personnelle est qu’il est encore vivant parce que doué d’une grande force morale, d’une joie de vivre et d’un incurable optimisme, absolument paradoxal dans le contexte et dans les conditions impossibles qu’il affronte chaque jour pour continuer à se battre pour les enfants contaminés."

Wladimir Tchertkoff


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

7 février 2021 : Nucléaire iranien : le temps presse pour tous les acteurs
6 février 2021 : Nouvelle politique énergétique de la Pologne jusqu’en 2040 : centrales nucléaires en vue !
28 janvier 2021 : L’horloge de l’apocalypse reste toujours aussi proche de minuit
19 janvier 2021 : Le temps est venu d’en finir avec la terreur atomique
16 décembre 2020 : Le Sevmorput, cargo nucléaire en avarie, frôlera nos côtes à Noël
8 novembre 2020 : Le temps est venu d’un monde pacifié et sans armes nucléaires
8 octobre 2020 : La Russie a testé avec succès un missile hypersonique
18 juillet 2020 : L’Azerbaïdjan menace d’engendrer une catastrophe nucléaire en frappant la centrale nucléaire arménienne de Metsamor
14 juillet 2020 : CONCERT POUR HIROSHIMA ET NAGASAKI le 6 août 2020 à Saintes
2 juin 2020 : Défaillance sur le réacteur nucléaire EPR finlandais d’un équipement présent sur tous les EPR
visites :  994294

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs