ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Le Brésil va dépenser, d’ici fin 2009, 160 millions $ pour un sous-marin à propulsion nucléaire
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Le Brésil va dépenser, d’ici fin 2009, 160 millions $ pour un sous-marin à propulsion nucléaire
samedi 30 août 2008

Le portail des sous-marins

Par le Rédacteur en chef, le 30 août 2008.

Le Brésil va dépenser 160 millions $ d’ici la fin de l’an prochain pour le développement d’un sous-marin à propulsion nucléaire. Il est destiné à protéger les réserves de pétrole découvertes récemment au large des côtes, a indiqué vendredi le ministre brésilien de la défense.

Le sous-marin — dont les responsables espèrent qu’il sera terminé d’ici 2020 — serait le premier sous-marin nucléaire en Amérique Latine. Le Brésil ne possède pas d’armes nucléaires.

Le sous-marin est le principal élément du nouveau plan de défense du Brésil — qui doit être rendu public le 7 septembre.

S’exprimant vendredi à Rio de Janeiro, le ministre de la défense, Nelson Jobim, a expliqué que la modernisation de la défense brésilienne nécessiterait un transfert massif de technologie par la France — essentiel si le Brésil veut avoir un sous-marin nucléaire.

En février dernier, le président Nicolas Sarkozy avait annoncé que la France transférerait au Brésil les technologies nécessaires à la construction d’un sous-marin classique de la classe Scorpène. Il servirait de modèle pour la construction d’un sous-marin nucléaire, avaient expliqué des responsables brésiliens.

Le Brésil envisage depuis des décennies de construire un sous-marin à propulsion nucléaire, et a lancé formellement le projet en 1979. Le président Luiz Inacio Lula da Silva a annoncé l’an dernier un financement de 540 millions $ pour le projet et pour l’enrichissement d’uranium.

Le Brésil dispose actuellement de 5 sous-marins classiques.

Le Brésil a lancé le renforcement de ses capacités de défense par crainte que ses réserves de pétrole — estimées à 55 milliards de barils — et les richesses potentielles de l’Amazonie ne soient la cible d’autres pays.


Commentaire d’ACDN

"


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

7 février 2021 : Nucléaire iranien : le temps presse pour tous les acteurs
6 février 2021 : Nouvelle politique énergétique de la Pologne jusqu’en 2040 : centrales nucléaires en vue !
28 janvier 2021 : L’horloge de l’apocalypse reste toujours aussi proche de minuit
19 janvier 2021 : Le temps est venu d’en finir avec la terreur atomique
16 décembre 2020 : Le Sevmorput, cargo nucléaire en avarie, frôlera nos côtes à Noël
8 novembre 2020 : Le temps est venu d’un monde pacifié et sans armes nucléaires
8 octobre 2020 : La Russie a testé avec succès un missile hypersonique
18 juillet 2020 : L’Azerbaïdjan menace d’engendrer une catastrophe nucléaire en frappant la centrale nucléaire arménienne de Metsamor
14 juillet 2020 : CONCERT POUR HIROSHIMA ET NAGASAKI le 6 août 2020 à Saintes
2 juin 2020 : Défaillance sur le réacteur nucléaire EPR finlandais d’un équipement présent sur tous les EPR
visites :  1012669

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs