ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Le Brésil et la France vont construire un sous-marin nucléaire
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Le Brésil et la France vont construire un sous-marin nucléaire
mercredi 24 septembre 2008

Cet accord industriel de défense sera signé fin décembre à l’occasion de la visite au Brésil du président français Nicolas Sarkozy. D’autres contrats sont attendus.

Les Echos.fr 23/09/08

Le Brésil va signer à la fin de l’année un accord avec la France prévoyant la construction de cinq sous-marins, dont un à propulsion nucléaire, le premier de la marine brésilienne, a annoncé lundi le ministre de la Défense, Nelson Jobim. Ce dernier a assuré que, dans le cadre d’un accord stratégique avec la France, "nous allons construire un sous-marin nucléaire". Il a précisé que, selon cet accord, le Brésil construira "la partie non nucléaire du sous-marin". Le réacteur nucléaire du sous-marin, prévu pour être lancé en 2020, est un projet commun entre le Brésil et l’Argentine.

Le ministre brésilien a fait ces déclarations à la presse, rapportées par le site G1 du groupe Globo, dans l’Etat d’Espirito Santo (sud-est), en marge de manoeuvres de la Marine brésilienne. Il a affirmé que l’accord sera signé fin décembre à l’occasion de la visite au Brésil du président français Nicolas Sarkozy. A cette occasion d’autres contrats pourraient être signés comme l’acquisition d’avions de combat Rafale de Dassault Aviation.

La France a une longue expérience dans le développement de sous-marins nucléaires d’attaque, destinés essentiellement à des missions de protection, à la différence des sous-marins lanceurs d’engins chargés de la dissuasion nucléaire.

Le Brésil, qui a 7.500 km de côtes, veut développer sa défense maritime et en particulier celle de ses immenses gisements pétroliers récemment découverts. "Le Brésil n’a pas d’ennemis, mais nous devons continuer à renforcer notre capacité de défense nationale pour que, à tout moment, le Brésil puisse dire non ", a souligné Nelson Jobim. Le commandant des Opérations navales, l’amiral Alvaro Luiz Pinto, a indiqué de son côté que les quatre sous-marins à propulsion classique auront pour mission la défense proche des côtes.


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

12 août 2019 : Le chemin est long de la mer des Caraïbes, de...
5 août 2019 : JAPON : Un fort séisme enregistré au large de Fukushima
3 août 2019 : Saintes : 20 ans d’action pour abolir les armes nucléaires
27 juillet 2019 : Du 6 au 9 août, Saintes commémore les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki
26 juillet 2019 : EDF officialise un nouveau retard d’au moins trois ans pour Flamanville
20 juin 2019 : Nouveau retard pour le réacteur nucléaire EPR : l’autorisation de mise en service est (encore) caduque !
27 mai 2019 : Feu vert pour la planète
24 mai 2019 : Affaire Benalla, armes françaises au Yémen : solidarité avec les journalistes convoqués par la DGSI
21 avril 2019 : Comment résister à la barbarie en cravate ?
8 avril 2019 : Les Gilets Jaunes se structurent
visites :  884711

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs