ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Le Brésil et la France vont construire un sous-marin nucléaire
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Le Brésil et la France vont construire un sous-marin nucléaire
mercredi 24 septembre 2008

Cet accord industriel de défense sera signé fin décembre à l’occasion de la visite au Brésil du président français Nicolas Sarkozy. D’autres contrats sont attendus.

Les Echos.fr 23/09/08

Le Brésil va signer à la fin de l’année un accord avec la France prévoyant la construction de cinq sous-marins, dont un à propulsion nucléaire, le premier de la marine brésilienne, a annoncé lundi le ministre de la Défense, Nelson Jobim. Ce dernier a assuré que, dans le cadre d’un accord stratégique avec la France, "nous allons construire un sous-marin nucléaire". Il a précisé que, selon cet accord, le Brésil construira "la partie non nucléaire du sous-marin". Le réacteur nucléaire du sous-marin, prévu pour être lancé en 2020, est un projet commun entre le Brésil et l’Argentine.

Le ministre brésilien a fait ces déclarations à la presse, rapportées par le site G1 du groupe Globo, dans l’Etat d’Espirito Santo (sud-est), en marge de manoeuvres de la Marine brésilienne. Il a affirmé que l’accord sera signé fin décembre à l’occasion de la visite au Brésil du président français Nicolas Sarkozy. A cette occasion d’autres contrats pourraient être signés comme l’acquisition d’avions de combat Rafale de Dassault Aviation.

La France a une longue expérience dans le développement de sous-marins nucléaires d’attaque, destinés essentiellement à des missions de protection, à la différence des sous-marins lanceurs d’engins chargés de la dissuasion nucléaire.

Le Brésil, qui a 7.500 km de côtes, veut développer sa défense maritime et en particulier celle de ses immenses gisements pétroliers récemment découverts. "Le Brésil n’a pas d’ennemis, mais nous devons continuer à renforcer notre capacité de défense nationale pour que, à tout moment, le Brésil puisse dire non ", a souligné Nelson Jobim. Le commandant des Opérations navales, l’amiral Alvaro Luiz Pinto, a indiqué de son côté que les quatre sous-marins à propulsion classique auront pour mission la défense proche des côtes.


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

7 février 2021 : Nucléaire iranien : le temps presse pour tous les acteurs
6 février 2021 : Nouvelle politique énergétique de la Pologne jusqu’en 2040 : centrales nucléaires en vue !
28 janvier 2021 : L’horloge de l’apocalypse reste toujours aussi proche de minuit
19 janvier 2021 : Le temps est venu d’en finir avec la terreur atomique
16 décembre 2020 : Le Sevmorput, cargo nucléaire en avarie, frôlera nos côtes à Noël
8 novembre 2020 : Le temps est venu d’un monde pacifié et sans armes nucléaires
8 octobre 2020 : La Russie a testé avec succès un missile hypersonique
18 juillet 2020 : L’Azerbaïdjan menace d’engendrer une catastrophe nucléaire en frappant la centrale nucléaire arménienne de Metsamor
14 juillet 2020 : CONCERT POUR HIROSHIMA ET NAGASAKI le 6 août 2020 à Saintes
2 juin 2020 : Défaillance sur le réacteur nucléaire EPR finlandais d’un équipement présent sur tous les EPR
visites :  1012672

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs