ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Tricastin, 8 septembre-27 octobre : Incident de niveau 1 résolu en 49 jours
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Tricastin, 8 septembre-27 octobre : Incident de niveau 1 résolu en 49 jours
jeudi 30 octobre 2008

IRSN, Dernière mise à jour le : 30.10.2008

Le 8 septembre 2008, dans le cadre des opérations de renouvellement périodique du combustible de la centrale nucléaire EDF du site de Tricastin, deux assemblages combustibles sont restés accrochés aux structures internes supérieures de la cuve du réacteur nucléaire n° 2 (lire la note d’information du 9 septembre 2008). Électricité de France a confié les opérations de décrochage et de mise en sécurité des assemblages combustibles à la société AREVA.

L’Autorité de sûreté nucléaire a fait appel à l’expertise de l’IRSN pour évaluer le dossier d’intervention présenté par Électricité de France concernant :
- les dispositions de surveillance de la situation et du maintien des fonctions de sûreté (confinement notamment) dans l’attente de la mise en position sûre des assemblages,
- les mesures prises en termes de préparation et de validation de l’intervention de décrochage,
- les dispositions mises en œuvre face aux risques que comportait l’intervention,
- la justification de la bonne tenue mécanique du dispositif technique proposé par la société AREVA.

Les opérations de mise en sécurité des assemblages combustibles ont débuté le 21 octobre 2008 ; elles se sont terminées le 27 octobre.

Les deux assemblages combustibles sont actuellement stockés dans le bâtiment du combustible. Les opérations conduisant au rechargement de combustible vont donc reprendre leur cours normal.

Sur la base de l’évaluation et des recommandations formulées par l’IRSN, l’Autorité de sûreté nucléaire a demandé à Électricité de France d’effectuer des contrôles complémentaires des structures internes supérieures de la cuve après l’intervention, de procéder à des investigations pour déterminer les origines de l’anomalie et de mettre en œuvre des dispositions correctives appropriées pour éviter le renouvellement d’un incident similaire.


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

12 août 2019 : Le chemin est long de la mer des Caraïbes, de...
5 août 2019 : JAPON : Un fort séisme enregistré au large de Fukushima
3 août 2019 : Saintes : 20 ans d’action pour abolir les armes nucléaires
27 juillet 2019 : Du 6 au 9 août, Saintes commémore les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki
26 juillet 2019 : EDF officialise un nouveau retard d’au moins trois ans pour Flamanville
20 juin 2019 : Nouveau retard pour le réacteur nucléaire EPR : l’autorisation de mise en service est (encore) caduque !
27 mai 2019 : Feu vert pour la planète
24 mai 2019 : Affaire Benalla, armes françaises au Yémen : solidarité avec les journalistes convoqués par la DGSI
21 avril 2019 : Comment résister à la barbarie en cravate ?
8 avril 2019 : Les Gilets Jaunes se structurent
visites :  884707

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs