ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Le Brésil obtient un crédit pour financer l’achat de ses sous-marins
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Le Brésil obtient un crédit pour financer l’achat de ses sous-marins
dimanche 16 août 2009

L’accord entre le Brésil et la France pour la construction de 4 sous-marins classiques et d’un nucléaire, finit de se concrétiser. Un syndicat bancaire mené par BNP Paribas a finalement accordé un crédit de 4,3 milliards € (60% du montant du projet) pour financer cet achat. Le gouvernement brésilien a accepté d’investir 1,4 milliard €.

Les crédits pour ce programme, qui comprennent un transfert de technologie, se termineront en 2031. C’est à dire qu’il faudra 22 ans pour amortir le remboursement, qui prévoit en outre des délais de carence.

L’accord conclu entre le président Lula da Silva et son homologue français Nicolas Sarkozy prévoit la construction d’un chantier naval et d’une base navale spécialisée dans l’état de Río de Janeiro. La partie brésilienne du financement proviendra du budget fédéral.

L’associé local pour la construction du chantier naval et de la base navale est un des grands conglomérats brésiliens : Odebrecht. Lé Brésil s’engage à acheter 4 sous-marins classiques de la classe Scorpène, qui seront construits au Brésil, clé en mains. Mais il comprend aussi un autre projet très intéressant : le développement de la coque du sous-marin nucléaire dont le réacteur est déjà pratiquement défini par la marine brésilienne.

Le groupe BNP Paribas tirera un bon revenu de cette opération puisque le taux d’intérêt annuel est de 5,5 %, bien plus élevé de ce que doivent payer les pays européens.

Il y a une période de grâce pour le Brésil de 6 mois après la livraison du premier sous-marin classique, qui commencera à naviguer en 2016.

Le Portail des sous-marins. Par Rédacteur en chef.
Publié le 15 août 2009. Source : Clarín.com (Argentine)


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

7 février 2021 : Nucléaire iranien : le temps presse pour tous les acteurs
6 février 2021 : Nouvelle politique énergétique de la Pologne jusqu’en 2040 : centrales nucléaires en vue !
28 janvier 2021 : L’horloge de l’apocalypse reste toujours aussi proche de minuit
19 janvier 2021 : Le temps est venu d’en finir avec la terreur atomique
16 décembre 2020 : Le Sevmorput, cargo nucléaire en avarie, frôlera nos côtes à Noël
8 novembre 2020 : Le temps est venu d’un monde pacifié et sans armes nucléaires
8 octobre 2020 : La Russie a testé avec succès un missile hypersonique
18 juillet 2020 : L’Azerbaïdjan menace d’engendrer une catastrophe nucléaire en frappant la centrale nucléaire arménienne de Metsamor
14 juillet 2020 : CONCERT POUR HIROSHIMA ET NAGASAKI le 6 août 2020 à Saintes
2 juin 2020 : Défaillance sur le réacteur nucléaire EPR finlandais d’un équipement présent sur tous les EPR
visites :  1012672

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs