ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Le Brésil emprunte 6,1 milliards d’euros pour construire des sous-marins
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Le Brésil emprunte 6,1 milliards d’euros pour construire des sous-marins
jeudi 3 septembre 2009

BRASILIA (Brésil), 2 sept 2009 (AFP) - Une commission du Sénat brésilien a autorisé le gouvernement à faire un emprunt de 6,1 milliards d’euros auprès de six banques européennes pour financer l’achat d’hélicoptères et la construction de sous-marins français afin de moderniser les forces armées brésiliennes. "Le feu vert a été donné lundi, à l’unanimité des membres de la commission, mais il doit encore être ratifié en séance plénière" au cours des prochains jours, a déclaré mardi à l’AFP un porte-parole de la Commission des Affaires économiques du sénat (CAE). Les emprunts seront contractés auprès de six banques européennes : BNP Paribas, Société générale, Santander, Calyon, Crédit industriel et commercial, Natixis. Le gouvernement brésilien aura 15 ans pour rembourser. En décembre dernier, pendant la visite au Brésil du président français Nicolas Sarkozy, un protocole d’accord entre les deux pays avait été signé dans le cadre d’un partenariat stratégique de défense. Il stipulait l’achat de 50 hélicoptères de transport français EC-725 et la construction de quatre sous-marins conventionnels d’attaque Scorpène et d’un cinquième à propulsion nucléaire en coopération avec la France. Le Brésil fabriquera seul le moteur nucléaire dont il maîtrise déjà la technologie. Ces accords seront formalisés au cours de la visite du président Sarkozy à Brasilia, le 7 septembre. La plus grande partie des ressources (4,32 milliards d’euros) seront destinées à la fabrication des sous-marins au Brésil et le reste (1,76 milliard d’euros) aux hélicoptères qui seront également produits au Brésil par la société Helibras, détenue à hauteur de 45% par Eurocopter, filiale d’EADS, le géant européen de défense et d’aéronautique. Il s’agit du plus grand contrat d’hélicoptères jamais signé en Amérique du Sud, selon Eurocopter. Il est prévu la construction d’un chantier naval dans la baie de Sepetiba, à Rio de Janeiro, pour la fabrication des sous-marins. La France, avec le Rafale de Dassault, est aussi en lice pour fournir 36 avions de chasse multi-rôle au Brésil, face au F/18 de Boeing (Etats-Unis) et au Gripen de Saab (Suède).

(Copyright AFP)

(Nous soulignons certains passages.)


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

12 août 2019 : Le chemin est long de la mer des Caraïbes, de...
5 août 2019 : JAPON : Un fort séisme enregistré au large de Fukushima
3 août 2019 : Saintes : 20 ans d’action pour abolir les armes nucléaires
27 juillet 2019 : Du 6 au 9 août, Saintes commémore les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki
26 juillet 2019 : EDF officialise un nouveau retard d’au moins trois ans pour Flamanville
20 juin 2019 : Nouveau retard pour le réacteur nucléaire EPR : l’autorisation de mise en service est (encore) caduque !
27 mai 2019 : Feu vert pour la planète
24 mai 2019 : Affaire Benalla, armes françaises au Yémen : solidarité avec les journalistes convoqués par la DGSI
21 avril 2019 : Comment résister à la barbarie en cravate ?
8 avril 2019 : Les Gilets Jaunes se structurent
visites :  884711

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs