ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Articles d’actualité > 85% des Français veulent abolir les armes nucléaires et radioactives
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Campagne nationale pour un référendum
85% des Français veulent abolir les armes nucléaires et radioactives
Ils doivent pouvoir le dire !


Publié le 8 octobre 2018

« Approuvez-vous que la France participe à l’abolition des armes nucléaires et radioactives et engage avec l’ensemble des Etats concernés des négociations visant à établir, ratifier et appliquer un traité d’interdiction et d’élimination complète des armes nucléaires et radioactives, sous un contrôle mutuel et international strict et efficace ? »

C’est la question que l’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire souhaite voir posée à tous les Français par référendum. Depuis le 1er mai 2018, les 925 membres du Parlement (577 député(e)s, 348 sénateurs et sénatrices) sont saisis d’une Proposition de Loi visant à organiser un référendum sur cette question. Il faut qu’au moins 185 d’entre eux la signent.

Nous appelons chaque citoyen et citoyenne et toutes les organisations qui le souhaitent à rejoindre la campagne nationale pour ce référendum et à intervenir auprès des députés et sénateurs pour qu’ils signent la proposition de loi.


Du 2 au 3 mai 2018, l’IFOP a réalisé une enquête en ligne par questionnaire auto-administré, auprès d’un échantillon de 1007 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus. Deux questions leur étaient posées. La première était ainsi formulée :

« Voulez-vous que la France participe à l’abolition des armes nucléaires et engage avec l’ensemble des Etats concernés des négociations visant à établir, ratifier et appliquer un traité d’interdiction et d’élimination complète des armes nucléaires et radioactives, sous un contrôle mutuel et international strict et efficace ? »

85 % des sondés ont répondu OUI.

Comme, depuis 2008, la Constitution française prévoit qu’un référendum peut être organisé à la demande d’un cinquième du Parlement (donc 185 députés ou sénateurs sur 925), à condition de recevoir ensuite le soutien de 10% des électeurs inscrits, une seconde question était posée aux sondés par l’IFOP :

« Si 20 % des parlementaires la signent, pensez-vous que vous apporterez votre soutien à cette proposition de loi pour que le référendum puisse avoir lieu ? »

82 % des sondés ont répondu OUI (31% certainement, 51 % probablement), 15 % ont répondu NON, probablement pas, et 3% NON, certainement pas.

Fait remarquable : cette volonté transcende toutes les frontières politiques, notamment le clivage gauche/droite. Ainsi, les électeurs de Benoît HAMON au 1er tour de la présidentielle 2017 sont 92 % à avoir répondu OUI à la question du référendum, ceux de Jean-Luc MELENCHON 89%, d’Emmanuel MACRON 89%, de François FILLON 87 %, de Nicolas DUPONT-AIGNAN 86 % et de Marine LE PEN 81 %.

Les soutiens citoyens à la Proposition de Loi référendaire si le Parlement en prend l’intiative suivent une courbe analogue, de 79 % (électeurs de Marine LE PEN) à 87% (électeurs d’Emmanuel MACRON).

Ainsi, la volonté que la France s’engage fermement dans un processus d’abolition des armes nucléaires est à la fois massive, transversale, durable et de plus en plus ancrée dans le coeur des Français.

En octobre 2015, d’après un premier sondage IFOP-ACDN portant sur une Proposition de Loi similaire, la proportion de Français partisans de l’abolition des armes nucléaires, de l’engagement actif de la France et d’une consultation par référendum, s’élevait déjà à 74 %. Mais elle a encore augmenté, passant en deux ans et demi de 3 sur 4 à plus de 8 sur 10.

Depuis sa fondation en 1996, ACDN se bat pour l’abolition des armes nucléaires et n’a cessé de revendiquer un référendum sur ce sujet. C’est une question d’humanité, de bon sens et de démocratie, comme l’explique clairement l’exposé des motifs de la Proposition de Loi.

En avril 2017, juste avant les élections présidentielle et législatives, la Proposition de Loi référendaire avait reçu le soutien de 126 parlementaires, soit les 2/3 du nombre total requis. L’objectif de 185 signatures n’a donc rien d’inaccessible, pourvu qu’un nombre suffisant d’entre eux réagisse en tant que personne et non en politicien partisan.

Nous invitons les citoyennes et citoyens à faire preuve de conviction et de confiance en s’adressant aux députés et sénateurs de leur circonscription ou leur département pour leur demander de signer la Proposition de Loi référendaire. Chacun peut se procurer les documents utiles ici même et rejoindre la campagne nationale pour ce référendum en écrivant à

contact@acdn.net.

***
LE SONDAGE

PDF - 518.5 ko

***

LES DOCUMENTS DE CAMPAGNE
à reproduire ou à demander à contact@acdn.net

La Proposition de Loi Référendaire :

Word - 42.5 ko

Le formulaire de soutien parlementaire :

PDF - 529.1 ko

***

A VOUS D’AGIR !

Rejoignez le collectif pour l’abolition des armes nucléaires et radioactives en signant l’Appel à référendum :

Word - 41.9 ko

A remplir et renvoyer par Internet

PDF - 482.1 ko

A imprimer et renvoyer par la poste

Participez à la campagne nationale pour un référendum et signalez-nous les démarches que vous faites :

- auprès de député(e)s, sénatrices et sénateurs, pour les inviter à signer la Proposition de Loi,

- auprès de journalistes de la presse et des médias pour les inciter à diffuser l’information,

- auprès d’autres élus (maires, conseillers départementaux, responsables associatifs et syndicaux...) ou de personnalités en tous domaines (musique, littérature, sport, sciences...), pour les inciter à soutenir, rejoindre et populariser la campagne,

en écrivant à contact@acdn.net

Soutien financier : via HelloAsso ou par versement bancaire à ACDN.

Word - 406.7 ko

RIB ACDN

Un monde sans armes nucléaires et radioactives est possible ! Cela dépend des peuples, et notamment du nôtre. Cela dépend de VOUS !


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Nucléaire, fin de partie : le Japon jette l’éponge !
Sortir du nucléaire civil ne suffit pas
Saintes : Non à tous les massacres et non aux armes qui les préparent en prétendant les éviter !
Lettre à François Hollande : "Le Far West atomique, ça suffit !"
Non au terrorisme, non à la terreur d’Etat. Changeons de logiciel.
Des personnalités américaines appellent l’armée U.S. à refuser les ordres d’attaquer l’Iran
NUCLÉAIRE : NOUS VOULONS AVOIR LE CHOIX !
Le pape des pauvres et de la paix ? Lettre ouverte aux cardinaux et aux évêques de France
Vers une interdiction du crime nucléaire : un tournant historique !
Israël a bien utilisé dans la bande de Gaza des armes à Uranium Appauvri

visites :  839794

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs