ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Articles d’actualité > La barbarie au-dessus de nos têtes, payée par nos impôts
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

La barbarie au-dessus de nos têtes, payée par nos impôts


Publié le 15 septembre 2020

Ce mardi 15 septembre 2020, l’armée de l’air française, rebaptisée depuis peu « armée de l’Air et de l’Espace » car on n’arrête pas les progrès de la militarisation, se livre une fois de plus à son petit jeu préféré : la partie de poker. Dans le ciel de France – le seul d’où elle soit autorisée à larguer des bombes atomiques, pour le moment fictives - elle simule une attaque nucléaire avec une quinzaine d’avions, chasseurs et bombardiers Rafale, avion-radar Awacs E3-F, avion ravitailleur, et semble-t-il une nouveauté : d’autres avions de chasse postés à terre, censés représenter la défense ennemie.

« Une fois encore, sur ordre de la présidence de la République ou du chef d’état-major des armées, les FAS [Forces Aériennes Stratégiques] mettront en alerte leurs avions sur des bases aériennes dont Avord (…), Istres, Saint-Dizier, Mont-de-Marsan…

« Une fois cette phase de montée en puissance réalisée, les avions décolleront pour converger vers Brest où sont basés les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de l’île Longue, composante navale de la dissuasion.

« Chasseurs et avions de soutien se rassembleront au large de la pointe bretonne. L’armada traversera ensuite le golfe de Gascogne, transitera au niveau de Biarritz en direction de la Corse, avant de virer à gauche et de se diriger vers leur cible au nord du Massif central. Mais gare à la défense antiaérienne dont les radars flairent le ciel et dont la chasse va traquer les assaillants. » (Ouest-France, 15/09/2020)

Gageons que les bons assaillants (bons, puisque français) parviendront à déjouer la défense des méchants et à leur délivrer une gentille petite frappe nucléaire dite « d’avertissement », préambule à un massacre généralisé.

« Avertissement » des plus gentils en effet, puisque lancé avec un missile ASMPA doté d’une ogive de 300 kilotonnes : 20 fois la puissance de la bombe d’Hiroshima qui fit au moins 200 000 morts.

Voilà à quoi s’amusent les FAS, sur ordre élyséen et avec nos impôts. Ce petit jeu, nos stratèges l’appellent « Poker ». Quel humour débordant... malgré un manque total d’imagination. Ils n’imaginent pas ce que ces bombes infligeront à leurs victimes (il suffirait pourtant qu’ils voient ce qu’elles ont fait aux habitants d’Hiroshima et de Nagasaki) ; ils n’imaginent pas non plus que leur ennemi imaginaire puisse répliquer avec les mêmes armes sur la population française, donc sur nous et même sur eux et leurs familles ; ils n’imaginent pas que leurs scénarios aberrants puissent réellement advenir, leurs « concepts » insensés devenir réalité et provoquer la fin de l’humanité.

Pourtant, une alternative existe, toute simple : imposer à la France comme à tous les Etats dotés d’armes nucléaires de négocier l’élimination de leurs armes sous un contrôle mutuel et international strict et efficace. C’est ce qui est prévu par l’article 6 du TNP et ce à quoi la France s’est engagée. C’est ce que veut le peuple français, qui a manifestement plus de bon sens et d’imagination que ses dirigeants.

Reste à savoir ce que veut le Parlement : un Référendum d’Initiative Partagée sur cette question, ou bien la poursuite jusqu’à ce que mort s’ensuive d’une politique illégale, absurde, criminelle et suicidaire ? Il serait temps que députés et sénateurs se réveillent, et qu’ils entendent la volonté des citoyens, qui sont aussi leurs électeurs.

Cf. 75 ans après : grand moment d’émotion à Saintes en mémoire des victimes d’Hiroshima et de Nagasaki

https://youtu.be/LYO_ktPk_BQ (5’ 28’’)


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Pour une France vivante dans un monde vivable, sans armes ni centrales nucléaires.
Assemblée nationale : un R.I.P. pour abolir les armes nucléaires et radioactives !
Voeux et propositions d’ACDN pour 2013
"Israël ne baissera pas les bras."
LES ARMES NUCLEAIRES EN BREF
Le président Bush parle de 3e guerre mondiale
La Pandémie En Marche
Participation de la France à l’abolition des armes nucléaires : Pourquoi un référendum et pourquoi CE référendum ?
Alain Juppé, ministre de la Défense, répond au président de l’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
Déclaration fondatrice du Réseau MN3

visites :  983662

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs