ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Communiqués > Démocratie nucléaire
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Démocratie nucléaire
COMMUNIQUE d’ACDN, 26 mars 2008


Publié le 26 mars 2008

Le 23 mars 2008, Bruno Guigue, sous-préfet de Saintes, a été limogé pour avoir publié sous son propre nom, sans pour autant se référer à ses fonctions, un commentaire de texte qui n’a pas plu au gouvernement. Le 25 mars, Stéphane Lhomme, porte-parole du Réseau « Sortir du nucléaire », a été convoqué et gardé à vue par la DST, pour avoir publié il y a deux ans un document d’EDF mettant en évidence la fragilité d’un réacteur EPR en cas de crash aérien.

Or le 21 mars, nous avons invité M. Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères, et M. Jean-Claude Mallet, président de la Commission du Livre Blanc sur la défense et la sécurité nationale, à exposer leurs points de vue -qui ne sont pas les nôtres- lors des 3e Rencontres internationales pour le désarmement nucléaire, biologique et chimique (3e RID-NBC) qui auront lieu à Saintes les 9, 10 et 11 mai prochain.

La question se pose donc : le désarmement nucléaire fait-il partie des sujets dont il est permis de parler ? Nous avons la faiblesse de croire que oui, et le Conseil municipal de Saintes aussi : le 5 mars dernier, il a voté à l’unanimité l’adhésion de la Ville aux « Maires pour la paix », et une subvention pour la tenue des 3e RID.

Dans ces conditions, et par souci d’équilibre, nous nous voyons tenus d’inviter MM. Guigue et Lhomme à intervenir dans le débat, le premier sur le conflit israélo-palestinien dans cette « poudrière nucléaire » qu’est le Moyen-Orient, le second sur le rôle de l’EPR dans la prolifération nucléaire. Pour ce qui nous concerne, nous assurons le gouvernement que ses représentants auront droit à une parole totalement libre. Nous espérons qu’ensuite, ils ne seront ni limogés, ni convoqués par la DST au titre du « secret défense ».


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Grève de la faim pour Michel Bernard, André Larivière et Dominique Masset
Abolition des armes nucléaires : citoyens et écologistes veulent un référendum
Convergences pour la paix, la non-violence et le désarmement nucléaire
NON à tous les EPR, NON aux armes nucléaires, NON aux calamités du nucléaire civil et militaire
Le nouveau traité START entre en vigueur... Et après ?
De Montparnasse à l’Elysée, honorer la mémoire de Stéphane Hessel, c’est abolir les armes nucléaires
Fleurs blanches pour Hiroshima et Nagasaki
9 août 1945 : Pourquoi Nagasaki ?
2017, année de tous les dangers et d’un unique espoir
Si tu veux la paix, ne prépare pas la guerre

visites :  893584

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs