logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Autres sources > Pas en leur nom, pas en notre nom

Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Pas en leur nom, pas en notre nom
Par Michel Warschawski


Publié le 27 janvier 2009

Non, non et non ! Pas en leur nom, pas en notre nom.

Ehud Barak, Tzipi Livni, Gabi Ashkenazi et Ehud Olmert - n’ayez pas l’impudence de montrer vos têtes à aucune cérémonie commémorative des héros des ghettos, de Lublin, de Vilna, de Kishinev ou de Varsovie. Et vous aussi, dirigeants de « La Paix Maintenant », pour qui la paix signifie une pacification de la résistance palestinienne par tous les moyens, y compris la destruction d’un peuple. A chaque fois que je serai présent, je ferai personnellement tout pour virer chacun d’entre vous de ces commémorations, parce que votre présence même serait un immense sacrilège.

Pas en leurs noms

Vous n’avez aucun droit de parler au nom de nos martyrs. Vous n’êtes pas Anne Frank du camp de concentration de Bergen-Belsen mais Hans Frank, général allemand responsable de l’anéantissement des juifs de Pologne.

Vous n’êtes pas les héritiers du ghetto de Varsovie, parce qu’aujourd’hui le ghetto de Varsovie est exactement devant vous, visé par vos tanks et votre artillerie, et son nom est Gaza. Gaza que vous avez décidé d’éliminer de la carte, comme le Général Frank a eu l’intention d’éliminer le ghetto. Mais, à la différence des ghettos de Pologne et de Biélorussie, dans lesquels les juifs ont été laissés presque seuls, on n’éliminera pas Gaza parce que les millions d’hommes et de femmes des quatre coins de notre monde construisent un bouclier humain puissant, portant ces mots : plus jamais ça !

Pas en notre nom !

Ensemble, avec des dizaines de milliers d’autres juifs, du Canada à la Grande-Bretagne, d’Australie à l’Allemagne, nous vous avertissons : n’ayez pas le culot de parler en nos noms, parce que nous allons vous pourchasser, si nécessaire jusqu’en enfer, l’enfer des criminels de guerre, et enfoncer vos mots jusqu’au fond de votre gorge jusqu’à ce que vous demandiez pardon pour nous avoir mêlés à vos crimes. Nous, et pas vous, sommes les enfants de Mala Zimetbaum et de Marek Edelman, de Mordechai Anilevicz et de Stephane Hessel, et nous remettons leur message à l’Humanité dans les mains des Résistants de Gaza pour qu’ils le gardent : « Nous luttons pour notre liberté et la vôtre, pour notre honneur et le vôtre, pour notre dignité humaine, sociale et nationale et pour la vôtre. » (Appel du ghetto au monde, Pessa’h 1943)

Mais pour vous, les dirigeants d’Israël, « liberté » est un mot sale. Vous n’avez aucun « honneur » et vous ne comprenez pas le sens des mots « dignité humaine ».

Nous ne sommes pas une « autre voix juive, » mais la seule voix juive capable de parler au nom des saints martyrisés du peuple juif. Votre voix n’est rien d’autre que les vieilles vociférations bestiales des tueurs de nos ancêtres.

Michel Warschawski, dimanche 18 janvier 2009, Alternative Information Center

Traduction DL


Photos : Source


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Lettre ouverte de Patrick Warin à François Hollande, Président de la République
Lettre écrite à la ministre de la santé
La Coalition des Clowns Psychopathes
Il y a 20 ans : Tchernobyl
Iran : la guerre inéluctable ?
Tchernobyl, Fukushima... On ne peut plus se fier à l’Etat
Prolifération et désarmement nucléaire : la France doit entendre le discours de bon sens de l’Autriche
Pour une Europe démocratique, sans armes nucléaires
La flottille et l’escamotage de la question nucléaire
Le Pentagone s’apprête à reprendre les essais d’armes chimiques et biologiques à ciel ouvert

navigation motscles

Gaza
Cinq questions à Alain Juppé, « droit dans ses bottes » à la Défense
Paix, Salam, Shalom, Peace ! Le manifeste de la jeunesse de Gaza...
Vers une enquête de l’ONU sur l’Uranium Appauvri à Gaza
A Gaza, le génocide à l’Uranium Appauvri a commencé
Alain Juppé, ministre de la Défense, répond au président de l’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
Gaza : Plaidoyer pour la Cour Pénale Internationale
La France nucléaire, championne de la prolifération
Les Etats arabes disent qu’Israël a utilisé à Gaza des armes contenant de l’Uranium Appauvri
RAPPORT Sur l’utilisation d’armes radioactives dans la Bande de Gaza pendant l’opération « Plomb durci » (27 décembre 2008 - 18 janvier 2009)
Le culte de la mort
ISRAEL
Pour un Moyen-Orient sans armes de destruction massive
Jean-Marie Lustiger, l’Eglise de France et la bombe atomique
IRAN : les Rencontres Internationales de Saintes, dernière chance pour la paix et le désarmement nucléaire ?
Plusieurs morts dans l’attaque israélienne contre la flottille internationale partie pour Gaza
Sanglante piraterie d’Etat : Israël sans foi ni loi
Bilan israélien de 33 jours de guerre
“La punition collective de Gaza par Israël est contraire au droit international et devrait cesser immédiatement »
Abraham Serfaty est mort - et Mordechai Vanunu reste enfermé en Israël
A Gaza : Traces d’uranium et d’autres métaux pathogènes dans les cheveux d’enfants, de femmes enceintes et de blessés
Crime contre l’humanité à Gaza

visites :  898347

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs