ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Autres sources > Les maires d’Hiroshima et de Nagasaki ont écrit à ACDN et aux jeûneurs de Saintes
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Les maires d’Hiroshima et de Nagasaki ont écrit à ACDN et aux jeûneurs de Saintes


Publié le 20 août 2014

Du 6 au 9 août 2014, à l’appel de l’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire et en lien avec les autres jeûnes-actions ayant lieu au même moment à Paris et Valduc (site de fabrication des bombes atomiques françaises), huit militants abolitionnistes, dont le président et la vice-présidente d’ACDN, ont jeûné pour commémorer le 69e anniversaire des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki.

A cette occasion, les maires des deux villes japonaises atomisées en 1945 leur ont écrit pour apporter leur soutien à cette action et à celle, exemplaire, de la ville de Saintes, engagée depuis juin 2000 en faveur de l’abolition des armes nucléaires.


PDF - 75.5 ko

Message

VILLE DE NAGASAKI
Nagasaki, le 5 août 2014

"De la part des citoyens de Nagasaki, je voudrais vous adresser ce message à l’occasion de votre allumage de la Flamme du Désarmement Nucléaire.

"Le 9 août 1945 à 11h 02, une seule bombe atomique a embrasé la ville, laissant partout des corps carbonisés, tandis que beaucoup fuyaient pour sauver leur vie. 74 000 vies précieuses ont été perdues par l’effet du souffle, de la chaleur brûlante et des radiations. 75 000 autres personnes ont été blessées. Ceux qui ont survécu ont continué de souffrir de profondes blessures physiques et mentales, inguérissables.

"Les survivants de la bombe, qui ont éprouvé directement l’inhumanité des armes nucléaires, continuent désespérément de sonner l’alarme pour que les armes nucléaires ne soient plus jamais utilisées.

"Cependant, à notre grande consternation, il existe toujours plus de 16 000 têtes nucléaires, la menace des armes nucléaires n’est pas derrière nous. Nous avons tous besoin d’acquérir la compréhension commune que le danger continue de menacer notre présent et notre avenir. La ville de Nagasaki continuera à oeuvrer avec vous pour réaliser un monde sans armes nucléaires.

"A travers l’allumage de la Flamme du Désarmement Nucléaire et les autres événements que vous allez réaliser pour commémorer les bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki, je souhaite que vous partagiez notre désir de paix et que vous fassiez entendre la voix qui appelle à l’abolition des armes nucléaires.

"Pour conclure, j’adresse mes meilleurs vœux de santé et de bonheur à tous ceux qui se réuniront ces jours-ci."

Tomihisa Taue, Maire de Nagasaki


PDF - 105.9 ko

Hiroshima, le 6 août 2014

C’est un honneur et un plaisir pour moi de vous adresser ce message à l’occasion de votre manifestation commémorative des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki.

Une seule bombe atomique, larguée sur Hiroshima le 6 août 1945, a ôté de façon indiscriminée la vie d’un grand nombre de personnes innocentes et affecté en permanence celle des survivants en marquant leurs esprits et leurs corps jusqu’à leur dernier souffle. La bombe atomique est une arme suprêmement inhumaine, c’est un mal absolu.

Nos hibakusha ont vécu dans des circonstances dures, pénibles, sans cesser de dénoncer la totale inhumanité des armes nucléaires et d’exprimer leur désir de paix. Ils espèrent que les habitants du monde en viendront à partager cette aspiration et à choisir le bon chemin.

Pour répondre à ce désir des nombreux hibakusha qui ont surmonté leur douleur et leur chagrin, nous devons tous devenir la force qui mène la lutte pour abolir les armes nucléaires. A cette fin, les Maires pour la Paix, qui rassemblent plus de 6000 villes, coopèrent avec les Nations Unies et les ONG partageant leur orientation afin d’obtenir l’abolition des armes nucléaires d’ici à 2020 ; nous pesons de tout notre poids pour obtenir la réalisation à une date rapprochée d’une convention d’abolition des armes nucléaires.

L’âge moyen des hibakusha, dont le plus cher désir serait d’assister de leur vivant à l’élimination des armes nucléaires, est aujourd’hui de 78 ans. Pour réaliser le plus tôt possible un monde libéré des armes nucléaires, nous voulons que beaucoup de gens, aussi bien chez nous qu’à l’étranger, partagent pleinement les expériences des hibakusha, leur désir de paix, et travaillent avec nous à éradiquer de telles armes. En ce sens, la commémoration des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki est vraiment importante et j’exprime mon plus profond respect pour votre engagement.

J’aimerais demander à chacun de vous, pour répondre au désir des hibakusha, de continuer à lutter avec nous pour éliminer ce mal absolu que sont les armes nucléaires et pour réaliser un monde pacifique.

Pour conclure, j’adresse mes meilleurs vœux de santé et de bonheur à chacune et chacun d’entre vous.

MATSUI Kazumi
Maire d’Hiroshima
Président des Maires pour la Paix

(Traduction : ACDN)



L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

La ville russe de Novozybkov victime d’un génocide !
Armes nucléaires d’Israël : la preuve définitive
Ces effarants convois de missiles nucléaires
Désarmer pour développer
L’Iran, une puissance virtuelle ?
Incident sérieux sur le réacteur n°1 de la centrale de Nogent-sur-Seine
Gaza : Plaidoyer pour la Cour Pénale Internationale
Déclaration de Mohamed ElBaradei, Directeur général de l’AIEA*
A Gaza : Traces d’uranium et d’autres métaux pathogènes dans les cheveux d’enfants, de femmes enceintes et de blessés
Déclaration de paix pour le 62e anniversaire du bombardement d’Hiroshima

visites :  900385

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs