ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Projet de loi sur la transition énergétique : Des reculs inacceptables qui ne sauraient être entérinés en CMP
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Projet de loi sur la transition énergétique : Des reculs inacceptables qui ne sauraient être entérinés en CMP
mardi 10 mars 2015

Communiqué de presse du 10 mars 2015 de Denis Baupin et Ronan Dantec

Une commission mixte paritaire est amenée aujourd’hui à examiner le projet de loi sur la Transition énergétique pour la croissance verte. Si le débat au sénat a débouché sur des améliorations notables du texte, tout particulièrement sous l’impulsion des sénateurs écologistes, ces avancées ont été plus que contrebalancées par des reculs inacceptables.

Ces reculs portent à la fois :
- Sur le nucléaire avec retrait de l’échéance de 2025 pour réduire de 75 à 50 % la part du nucléaire, contrairement à l’engagement présidentiel, et rehaussement du plafonnement de la puissance nucléaire à 64, 8 GW, pour rendre ce plafonnement de fait inopérant.
- Sur l’efficacité énergétique, avec des objectifs (diviser par deux la consommation énergétique d’ici 2050, réduire de 20 % la consommation d’ici 2020) totalement vidés de leur substance
- Sur le développement de l’éolien, avec un amendement imposant une distance de 1000 m entre toute éolienne et une habitation, ce qui tuerait dans l’œuf près de 90 % des projets éoliens en France.. sans la moindre justification objective.

Ces reculs ont conduit en toute logique le groupe écologiste au sénat à voter contre le projet de loi.

Nous siégerons en qualité de suppléants au sein de la CMP. Notre objectif est de faire en sorte que tous ces points soient revus et qu’un projet de loi entaché de tels renoncements ne puisse être adopté. Alors que la France accueillera la conférence climatique avant la fin de l’année, que l’écroulement du business model du nucléaire est devenu une évidence, l’adoption d’une loi de transition énergétique conforme aux orientations principales votées par l’Assemblée Nationale est d’autant plus nécessaire. Nous y serons vigilants et nous nous mobiliserons aussi pour conserver dans le texte final les améliorations obtenues au Sénat sur certains articles. C’est non seulement une nécessité mais aussi une formidable opportunité pour créer des centaines de milliers d’emplois non délocalisables, mais aussi pour redonner du pouvoir d’achat à nos concitoyens en réduisant leurs dépenses contraintes de chauffage, d’éclairage et de mobilité.

Denis Baupin, vice-président de l’Assemblée Nationale
Ronan Dantec, vice-président de la commission du Développement durable, des infrastructures, de l’équipement et de l’aménagement du territoire du Sénat

***
Remarque d’ACDN

Il est heureux que Denis Baupin et Ronan Dantec protestent contre les amendements déplorables du Sénat. Cf. notre lettre à M. Philippe Plisson, député de la Gironde, élu du Blayais : La loi dite "de transition énergétique" devant la Commission Mixte Paritaire Assemblée Nationale-Sénat

Toutefois, si "une loi de transition énergétique conforme aux orientations principales votées par l’Assemblée Nationale est d’autant plus nécessaire", elle n’est certainement pas suffisante. Elle ne fait rien de plus que de préparer la catastrophe de façon un peu moins voyante.


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

16 octobre 2019 : Saintes, le 18 octobre : RIP et RIC, le référendum comme outil démocratique
29 septembre 2019 : Nucléaire : Le Maire juge "inacceptables" les surcoûts et retards des chantiers EPR
29 septembre 2019 : Plus de 1500 personnes pour la manifestation antinucléaire de Nancy, 3000 selon les organisateurs
28 septembre 2019 : Vent de Bure : c’est ce week-end !
12 août 2019 : Le chemin est long de la mer des Caraïbes, de...
5 août 2019 : JAPON : Un fort séisme enregistré au large de Fukushima
3 août 2019 : Saintes : 20 ans d’action pour abolir les armes nucléaires
27 juillet 2019 : Du 6 au 9 août, Saintes commémore les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki
26 juillet 2019 : EDF officialise un nouveau retard d’au moins trois ans pour Flamanville
20 juin 2019 : Nouveau retard pour le réacteur nucléaire EPR : l’autorisation de mise en service est (encore) caduque !
visites :  893592

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs