ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici La Biélorusse Svetlana Alexievitch prix Nobel 2015 de littérature
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

La Biélorusse Svetlana Alexievitch prix Nobel 2015 de littérature
jeudi 8 octobre 2015

Le Nouvelliste, 8/10/2015

Distinction

Svetlana Alexievitch a reçu le prix Nobel 2015 de littérature. L’écrivain biélorusse a écrit des livres salués par la critique sur la catastrophe nucléaire de Tchernobyl ou la guerre en Afghanistan.

L’écrivaine biélorusse Svetlana Alexievitch, prix Nobel 2015 de littérature, est l’auteure de livres poignants sur la catastrophe nucléaire de Tchernobyl ou la guerre d’Afghanistan. Ils sont interdits dans son pays qui ne lui pardonne pas le portrait d’un "homo sovieticus" incapable d’être libre.

L’oeuvre de cette ancienne journaliste de 67 ans, des récits composés à partir de témoignages patiemment recueillis, est traduite en plusieurs langues et publiée à travers le monde. Des spectacles tirés de ses livres ont été mis en scène en France et en Allemagne.

Son dernier ouvrage traduit en français, "La Fin de l’homme rouge ou le temps du désenchantement", s’est vu décerner en France en 2013 le prix Médicis de l’essai. Dans ce livre, l’auteure dresse un portrait sans concessions mais non sans compassion de l’"homo sovieticus", plus de 20 ans après l’implosion de l’Empire soviétique.

L’Homme Rouge

"Je connais cet +homme rouge+, c’est moi, les gens qui m’entourent, mes parents", déclarait-elle au magazine russe Ogoniok en 2013. "L’homme rouge n’a pas disparu. Les adieux seront très longs", ajoutait-elle lors d’une interview à Minsk l’année dernière.

"Aujourd’hui, l’Ukraine est un exemple pour tous. Ce désir de rompre complètement avec le passé est digne de respect", poursuivait-elle, tout en craignant les conséquences du conflit meurtrier entre séparatistes prorusses et forces ukrainiennes dans l’Est du pays.

"Je pense que l’Empire n’a pas encore disparu. Et personnellement, j’ai le sentiment inquiétant qu’il ne disparaîtra pas sans que le sang coule", concluait-elle.

Famille d’instituteurs de campagne

Née le 31 mai 1948 dans l’ouest de l’Ukraine au sein d’une famille d’instituteurs de campagne, diplômée de la faculté de journalisme de l’Université de Minsk, Svetlana Alexievitch travaille dans les années 1970 à la rubrique courrier de Selskaïa gazeta, le journal des kolkhoziens soviétiques.

Elle commence à enregistrer sur son magnétophone les récits de femmes qui ont combattu pendant la Seconde guerre mondiale et en tire son premier roman : "La guerre n’a pas un visage de femme".

"Tout ce que nous savions sur la guerre avait été raconté par les hommes (...) Pourquoi les femmes qui ont tenu bon dans ce monde totalement masculin n’ont-elles jamais défendu leur histoire, leurs mots et leurs sentiments ?", s’interrogeait-elle alors.

Accusé de "briser l’image héroïque de la femme soviétique", le livre n’est édité qu’en 1985, à l’époque de la Perestroïka, mais il rend Svetlana Alexievitch immédiatement célèbre en URSS et à l’étranger.

Romans documentaires

Depuis, Svetlana Alexievitch utilise toujours la même méthode pour écrire ses romans documentaires, interviewant pendant des années des gens qui ont vécu une expérience bouleversante, que ce soit les soldats soviétiques au retour d’Afghanistan ("Les cercueils de zinc") ou les personnes qui ont tenté de se suicider ("Ensorcelés par la mort").

"Nous vivons entre bourreaux et victimes, les bourreaux sont très difficiles à trouver. Les victimes, c’est notre société, elles sont très nombreuses", souligne Mme Alexievitch, interrogée par l’AFP.

La supplication

Après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986, elle travaille pendant plus de dix ans sur "La Supplication", livre bouleversant fait de témoignages de "liquidateurs" — les milliers d’hommes envoyés sur le site — et d’autres victimes de ce drame.

Ce livre est interdit au Bélarus, l’un des pays les plus touchés par les conséquences de Tchernobyl, où le sujet est tabou. Sans surprise, Mme Alexievitch n’a en effet pas voix au chapitre dans ce pays dirigé depuis 20 ans d’une main de fer par Alexandre Loukachenko. Ses livres, qui selon elle ne "plaisent pas" au président, sont introuvables dans les librairies au Bélarus.

"Nous vivons sous une dictature, des opposants sont en prison, la société a peur et en même temps c’est une société de consommation vulgaire, les gens ne s’intéressent pas à la politique. L’époque est mauvaise", déclarait-elle en 2013 à l’AFP.

Source : Le nouvelliste.ch

**


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

7 décembre 2019 : L’Autriche et le Luxembourg font barrage à un accord sur le programme Euratom
28 novembre 2019 : Fukushima : l’énergie nucléaire suscite la "préoccupation", dit le pape
16 octobre 2019 : Saintes, le 18 octobre : RIP et RIC, le référendum comme outil démocratique
29 septembre 2019 : Nucléaire : Le Maire juge "inacceptables" les surcoûts et retards des chantiers EPR
29 septembre 2019 : Plus de 1500 personnes pour la manifestation antinucléaire de Nancy, 3000 selon les organisateurs
28 septembre 2019 : Vent de Bure : c’est ce week-end !
12 août 2019 : Le chemin est long de la mer des Caraïbes, de...
5 août 2019 : JAPON : Un fort séisme enregistré au large de Fukushima
3 août 2019 : Saintes : 20 ans d’action pour abolir les armes nucléaires
27 juillet 2019 : Du 6 au 9 août, Saintes commémore les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki
visites :  905583

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs