ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Confirmation : le « sous-marin le plus meurtrier de la Russie » vient de tester deux missiles balistiques
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Confirmation : le « sous-marin le plus meurtrier de la Russie » vient de tester deux missiles balistiques
mercredi 18 novembre 2015

Par Franz-Stefan Gady, 18 novembre 2015

Un sous-marin russe en immersion a lancé avec succès deux missiles balistiques.

Après plusieurs reports de tir, le sous-marin russe lance-missiles balistiques (SNLE) de 4e génération de la classe Borei (ex-classe Dolgorukij) Vladimir Monomakh a lancé avec succès deux missiles balistiques Bulava (RSM-56), depuis une position immergée en Mer Blanche, au large des côtes Nord-ouest de la Russie, selon un reportage de RT, la chaîne télévisée russe d’information en continu. D’après un communiqué de presse du ministère de la Défense, les deux missiles ont atteint comme prévu leurs cibles situées au Kamtchatka, en Extrême-Orient russe, le 15 novembre.

La salve a été effectuée en immersion, conformément au plan de cet exercice de combat. Les deux missiles Bulava ont normalement suivi les trajectoires paramétrées. On a pu constater que les têtes de missiles avaient atteint comme prévu le site expérimental de Kura, au Kamtchatka.

Le missile balistique Bulava lancé à partir d’un sous-marin est une variante du missile terrestre Topol-M SS-27. C’est l’un des plus coûteux programmes d’armement russes et il est destiné devenir la pierre angulaire de la composante sous-marine dans la triade nucléaire russe.

Depuis 2004, le missile a été testé 24 fois, avec des succès inégaux. (Les 4 derniers tests conduits de septembre 2014 à novembre 2015 ont tous été des succès.)

Le Bulava est spécialement conçu pour éviter les boucliers occidentaux de défense antimissiles. Il peut entreprendre après son lancement des manœuvres d’esquive rapide, lance des leurres et prendre diverses contremesures pour éviter d’être intercepté. Chaque missile emporte dix têtes nucléaires supersoniques capables de manœuvres autonomes, ayant chacune une puissance de 100 à 150 kilotonnes. La portée du Bulava est estimée à 8300 km.

Un SNLE de la classe Borei peut emporter missiles 12 à 16 missiles Bulava (RSM-56) avec au total jusqu’à 160têtes nucléaires par sous-marin.

Comme je l’ai dit dans un précédent article, l’arrivée du Monomakh dans le Pacifique a été repoussée à 2016 par suite de diverses tribulations (selon certaines sources, le retard serait dû en fait à l’incapacité de l’industrie de défense russe à fournir une série complète de missiles Bulava.

Conçu par le Bureau Rubin Marine Equipment Design et construit par Northern Machine Building Enterprise (Sevmash shipyard), les navires de la classe Borei (Vent du Nord) doivent remplacer les sous-marins vieillissants Typhon 941 et Delta IV BDRM 667. Comme je l’ai mentionné dans un autre article (Cf. “Russia’s Deadliest Sub Is Heading to the Pacific”) :

"Au total, la Marine Russe a prévu de construire huit SNLE de cette classe (avec en option deux de plus) d’ici à 2020. Le prochain navire de cette classe, le Knyaz Vladimir (« Prince Vladimir »), porte comme nom de projet Borei II 955A. Il pourrait comporter 4 tubes lance-missiles supplémentaires, soit au total 20 missiles. Il est en cours de construction."

Il est prévu que quatre SNLE de la classe Borei rejoignent la flotte du Pacifique dans les prochaines années.

Franz-Stefan Gady

Source : The Diplomat

Traduit de l’anglais par ACDN


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

16 octobre 2019 : Saintes, le 18 octobre : RIP et RIC, le référendum comme outil démocratique
29 septembre 2019 : Nucléaire : Le Maire juge "inacceptables" les surcoûts et retards des chantiers EPR
29 septembre 2019 : Plus de 1500 personnes pour la manifestation antinucléaire de Nancy, 3000 selon les organisateurs
28 septembre 2019 : Vent de Bure : c’est ce week-end !
12 août 2019 : Le chemin est long de la mer des Caraïbes, de...
5 août 2019 : JAPON : Un fort séisme enregistré au large de Fukushima
3 août 2019 : Saintes : 20 ans d’action pour abolir les armes nucléaires
27 juillet 2019 : Du 6 au 9 août, Saintes commémore les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki
26 juillet 2019 : EDF officialise un nouveau retard d’au moins trois ans pour Flamanville
20 juin 2019 : Nouveau retard pour le réacteur nucléaire EPR : l’autorisation de mise en service est (encore) caduque !
visites :  898793

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs