[www.acdn.net] > Savants atomistes : plus que trois minutes avant l’Apocalypse
[ http://www.acdn.net/spip/spip.php?breve1346 ]

www.acdn.net
Savants atomistes : plus que trois minutes avant l’Apocalypse

Publié le 22 janvier 2015

Les savants atomistes ont avancé de deux minutes la grande aiguille de l’Horloge de l’Apocalypse, la plaçant à minuit moins trois. En 2007, elle avait été placée par eux à minuit moins cinq, retardée d’une minute en 2010, ramenée à minuit moins cinq en 2012. A leurs yeux, le risque de voir l’humanité s’autodétruire s’est donc encore accru fortement.

"Le changement climatique non maîtrisé, les armes nucléaires, dont la modernisation se poursuit dans le monde et dont les arsenaux restent démesurés, représentent indéniablement des menaces extraordinaires pour l’existence même de l’humanité. Les dirigeants mondiaux n’ont pas su agir à la vitesse et à l’échelle requises pour protéger les citoyens d’une catastrophe potentielle.

"Ces échecs de la gouvernance politique mettent en danger tout être humain sur terre.

"En dépit de quelques modestes développements positifs dans le secteur du changement climatique, les efforts actuels sont totalement insuffisants pour empêcher un réchauffement climatique catastrophique de la planète. Par ailleurs, les Etats-Unis et la Russie se sont engagés dans des programmes massifs de modernisation de leurs triades nucléaires - en minant par là les traités existants relatifs aux armes nucléaires. "L’horloge indique maintenant minuit moins trois, à cause du fait que les dirigeants internationaux ont failli à remplir leur plus important devoir : assurer et préserver la santé et la vitalité de la civilisation humaine."
Traduction : ACDN

Commentaire

A la responsabilité des dirigeants américains et russes dans le maintien et la modernisation des arsenaux nucléaires, il convient d’ajouter celle des dirigeants des autres Etats nucléaires, au premier rang desquels les dirigeants français qui se distinguent par leur exceptionnelle opiniâtreté à refuser toute remise en cause sérieuse des armes nucléaires et toute initiative visant à les interdire, comme dans le cas de la conférence de Vienne.

Cf. La France face au désarmement nucléaire

Il va sans dire que les nombreux conflits armés en cours dans le monde, y compris en Europe (Ukraine), les nombreux foyers de tension et les effarants progrès du terrorisme, ne sont pas faits pour nous éloigner de la catastrophe. Le cauchemar surviendra lorsque des terroristes dépourvus de tout scrupule auront acquis d’une manière ou d’une autre des armes nucléaires et radioactives. Il est affligeant de constater que des chefs d’Etats censés être responsables et rationnels n’ont toujours pas compris que le seul moyen d’éviter ce cauchemar, c’est de coopérer ensemble à l’élimination complète des armes nucléaires, les leurs comprises, et au strict contrôle de tout ce qui pourrait aboutir au détournement ou à la fabrication de telles armes.