ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Correspondance > Affaires Etrangères > Réponse de M. François Rivasseau au courrier ACDN du 15.08.03
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Réponse de M. François Rivasseau au courrier ACDN du 15.08.03


Publié le 19 août 2003

L’Ambassadeur Représentant Permanent de la France auprès de la Conférence du Désarmement

A

Monsieur Jean-Marie Matagne Président Action des Citoyens pour le désarmement nucléaire 31 Rue du Cormier 17100 SAINTES FRANCE

Genève, le 19 août 2003

Monsieur le Président,

J’ai pris connaissance avec intérêt de votre courrier en date du 15 août 2003, relatif à la proposition dite « A5 » qui vise à relancer les travaux de la Conférence du Désarmement.

Je vous confirme que, lors de la réunion du 7 août de la Conférence du Désarmement, à laquelle j’avais l’honneur d’assister, la Chine, la Russie et l’Ukraine ont apporté leur soutien officiel à cette proposition.

1) Lors des consultations qui ont suivi, la France, comme ses autres partenaires du Groupe Occidental, a vu dans cette prise de position un signal encourageant, même si nous sommes encore loin d’un déblocage de la Conférence du Désarmement. Plusieurs membres de la Conférence ont en effet souhaité réfléchir plus avant aux conséquences de la nouvelle position chinoise qui consiste pour l’essentiel à assouplir son exigence -rejetée par les Etats-Unis- de négociation d’un Traité sur la militarisation de l’espace extra-atmosphérique.

2) Je veillerai à vous adresser copie d’une version française officielle de la proposition A5 modifiée dès que nous l’obtiendrons du Secrétariat des Nations Unies comme c’est l’usage, eux seuls pouvant « officialiser » cette traduction. A toute fins utiles, je vous transmets ci-joint copie des seuls documents en français dont dispose cette délégation, proposition initiale et proposition d’amendement.

3) A titre national, la France qui soutient comme vous le savez le lancement d’une négociation sur les matériaux fissiles à usage militaire explosif (FMCT, ou « cut-off » en anglais) fera connaître sa réaction plus en détail lors d’une prochaine séance de la Conférence. Je vous adresserai copie de cette intervention.

4) Soyez assuré que nous n’ignorons pas vos attentes. Dans les circonstances difficiles actuelles, après six ans de blocage, et à un moment où certains pays, parmi les plus grands, sont réservés face au désarmement multilatéral, le premier souci de la France est de préserver le forum unique de désarmement que constitue la Conférence du désarmement en lui confiant des tâches utiles pour l’avenir de l’humanité. C’est dans cet esprit que nous abordons ce débat important.

En vous remerciant de votre compréhension, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’expression de mes sentiments attentifs.

François Rivasseau


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Lettre d’ACDN à l’ambassadeur de France auprès de la Conférence du Désarmement (15 août 2003)

visites :  881572

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs