ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actions > Grève de la faim pour un référendum > Grève de la faim pour un référendum : les soutiens
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Participation de la France à l’abolition des armes nucléaires
Grève de la faim pour un référendum : les soutiens


Publié le 20 juin 2012

On trouvera ci-après :
- La liste des membres du Comité de soutien international
- La liste des membres du Comité de soutien national
- Les communiqués d’associations françaises ou étrangères

Ces informations seront actualisées dans la limite de nos moyens humains disponibles. Nous ne sommes pas subventionnés par le gouvernement ni par personne. Merci de votre compréhension en cas de défaillance persistante.

**********************************************************************************************
COMITE DE SOUTIEN INTERNATIONAL **********************************************************************************************

Mairead Maguire, Irlande, prix Nobel de la Paix

Noam Chomsky, professeur, Lexington, Massachusetts, USA, linguiste, philosophe,

Colin Archer, International Peace Bureau (IPB), Geneva,

John Hallam, Campaigner, People for Nuclear Disarmament, Australia

Aaron Tovish, International Campaign Director, Mayors for Peace, 2020 Vision Campaign,

Cynthis Heanna, World Future Council, Brazil,

Dr Kate Dewes, Director Disarmament and Security Centre, Aotearoa/New Zealand : Member of UN Secretary General’s Advisory Board on Disarmament Matters

Commander Robert Green RN (Ret’d), Director Disarmament and Security Centre, Aotearoa/New Zealand

Markus Atkinson, Anti Nuclear Alliance of Western Australia, Footprints for Peace

Jenny Maxwell, Hereford Peace Council, West Midlands CND, UK,

George Farebrother, INLAP, World Court Project UK, Sussex Alliance, Eastbourne for Peace and Liberty.

Xanthe Hall, IPPNW Germany, Berlin, Germany,

Agneta Norberg,Swedish Peace Council,member of International Peace Bureaus Steering Committee, member of the Board of Global Network Against Weapons and Nuclear Power in Space.

Kathy Sanchez, Tewa Women United, San Ildefonso Pueblo, USA

Alice Slater, Nuclear Age Peace Foundation New York, USA

David Krieger, Nuclear Age Peace Foundation Santa Barbara, USA

Marylia Kelly, Executive Director, Tri-Valley CARES, Livermore, Calif, USA

Dr Kathleen Sullivan, Program Director, Hibakusha Stories, Japan

Luis Gutierrez-Esparza, President, Latin American Circle of International Studies (LACIS), Mexico, Sukla Sen, EKTA (Committee for Communal Amity), Mumbai, India

Abdul H. Nayyar, President, Pakistan Peace Coalition,

Hiromichi Umebayashi, Special Advisor, Peace Depot, Japan

Mikaël Böök, Finland

Wayne Hall, Enouraios, Greece

**********************************************************************************************
COMITE DE SOUTIEN NATIONAL
**********************************************************************************************

Jacques Gaillot, évêque de Parténia, Stéphane Hessel, diplomate et philosophe, Albert Jacquard, généticien et philosophe, Christophe Dufour, Archevêque d’Aix-en-Provence et Arles, Emmanuel Lafont, évêque de Cayenne, Jacques Gaillot, évêque de Partenia, Susan George, militante altermondialiste et présidente d’honneur d’ATTAC, Jean-Marie Pelt, botaniste et président de l’Institut Européen d’Ecologie, André Bouny, président du Comité International de Soutien aux Victimes Vietnamiennes de l’Agent Orange, Sophie Morel, administratrice du Réseau « Sortir du nucléaire », référente de la commission « désarmement nucléaire », Stéphane Lhomme, président de l’Observatoire du nucléaire, Didier Coupeau, secrétaire régional EELV Poitou-Charentes, Stéphane Trifiletti, porte-parole régional d’EELV-Poitou-Charentes, candidat à la législative, circonscription 17-3, Jean-Yves Boiffier, candidat Front De Gauche, circonscription 17-4, Virginie Léonard, candidate EELV 79-1, Antoinette Gillet, candidate suppléante EELV, 39-3, Maurice Montet, secrétaire national de l’Union Pacifiste de France, Alain Lipiez, économiste, André Larivière, militant antinucléaire, jeûneur de longues durées, Philippe Meirieu, vice-président de la région Rhône-Alpes, Françoise Coutant, vice-présidente de la région Poitou-Charentes, Patrick Moquay, président de la Communauté de Communes d’Oléron, Maire de St Pierre d’Oléron, Jean-François Caron, Maire de Loos-en-Gohelle, Jean-Marc Louvet, président de l’association Négajoule...

Stéphane Lhomme, président de l'Observatoire du nucléaire

Stéphane Hessel, diplomate et philosophe

Noam Chomsky, professeur, Lexington, Massachusetts, USA

*********************************************************************************************
COMMUNIQUES DE SOUTIEN (Par ordre d’arrivée)
*********************************************************************************************

Communiqué EELV

Niort, le 21 mai 2012

Europe Écologie Les Verts Poitou-Charentes apporte son soutien à Jean-Marie Matagne qui, au nom de son éthique et de son action militante, a entamé très courageusement mardi dernier une grève de la faim. L’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire, qu’il préside avec constance et efficacité depuis 1996, n’a eu de cesse de réclamer un vrai débat, ouvert et approfondi, sur le nucléaire civil et militaire en France, suivi d’un référendum.

Devant l’obstination des pouvoirs publics, à peine entamée par la catastrophe de Fukushima, il a choisi aujourd’hui d’alerter l’opinion, le nouveau gouvernement et les différent-e-s candidat-e-s aux Législatives sur la nécessité pour la France de s’engager dans la négociation multilatérale d’une Convention d’élimination de toutes les armes nucléaires. Cette question est inscrite à l’agenda international, elle doit être posée aux Français : "Approuvez-vous que la France participe avec les autres Etats concernés à l’élimination complète des armes nucléaires, sous un contrôle mutuel et international strict et efficace ?"

Le mode d’action choisie par Jean-Marie Matagne doit tou-te-s très vivement nous interpeller. Nous souhaitons que chacun-e à son niveau - journaliste, élu-e, militant-e, responsable d’association... - prenne très rapidement conscience de la gravité de la situation et mette tout en œuvre pour lui permettre d’arrêter honorablement cette grève de la faim. Europe Ecologie Les Verts est à ses côtés dans ce combat digne et nécessaire pour la paix dans le monde.

Didier COUPEAU Secrétaire Régional EELV Poitou-Charentes 06.37.64.66.99

Stéphane TRIFILETTI et Béatrice PAILLER Porte-parole EELV Poitou-Charentes

Françoise COUTANT Porte-paroles des élu-e-s EELV au Conseil Régional

Pour information :

http://acdn.net/spip/article.php3?id_article=751&lang=fr

http://acdn.net/spip/article.php3?id_article=753&lang=fr


Communiqué de presse Réseau Sortir du Nucléaire

Communiqué du Réseau Sortir du Nucléaire

31 mai 2012

Soutien à Jean-Marie Matagne, en grève de la faim depuis le 15 mai pour l’élimination des armes nucléaires

Le Réseau « Sortir du nucléaire » exprime son soutien à Jean-Marie Matagne, qui est entré dans sa troisième semaine de jeûne de revendication. Le président d’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (A.C.D.N) a cessé de s’alimenter le mardi 15 mai, jour de la prise de fonction de François Hollande.

Jean-Marie Matagne a choisi cette forme d’action non-violente et courageuse pour alerter les citoyens, le nouveau gouvernement et les candidat-e-s aux élections législatives sur la nécessité pour la France de s’engager dans la négociation multilatérale d’une Convention d’Élimination de toutes les armes nucléaires... Il demande au Président François Hollande de consulter les Français sur cette question : « Approuvez-vous que la France participe avec les autres États concernés à l’élimination complète des armes nucléaires, sous un contrôle mutuel et international strict et efficace ? »

L’abolition totale des armes nucléaires et radioactives est un impératif de survie pour l’humanité. Le Réseau "Sortir du nucléaire" considère que la France et les autres États dotés d’armes nucléaires doivent appliquer entièrement l’article VI du Traité de Non-Prolifération en s’engageant « à poursuivre de bonne fois des négociations sur des mesures efficaces relatives à la cessation de la course aux armements nucléaires à une date rapprochée et au désarmement nucléaire et sur un traité de désarmement général et complet sous un contrôle international strict et efficace ».. Cette obligation a été confirmée par la Cour Internationale de Justice.

Le Réseau « Sortir du nucléaire » dénie toute légitimité à la décision de François Hollande, exprimée fin décembre 2011, de maintenir la dissuasion nucléaire [1]. Cette prise de décision par un seul homme, fût-il Président de la République, est contraire à la démocratie.. Nous lui rappelons que 81% des citoyens français souhaitent que leur pays s’engage concrètement dans un processus de désarmement dans le cadre d’une convention internationale d’élimination totale et contrôlée des armes nucléaires [2].

Le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle chacun à soutenir l’action de Jean-Marie Matagne et à rejoindre son Comité de Soutien : csgf.rahan@gmail.com - 05 16 22 01 39

http://referendumabolition.over-blog.com

[1] Tribune de François Hollande publiée dans Le nouvel Observateur du 22 décembre 2011 : "Dissuasion nucléaire : je maintiendrai" - http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20111220.OBS7218/tribune-dissuasion-nucleaire-je-maintiendrai-par-francois-hollande.html

[2] Sondage IFOP réalisé du 12 au 15 mars 2012 : http://www.mvtpaix.org/communiques/2012/Sondage-2012.php


Communiqué de la Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté (LIFPL)

LIGUE INTERNATIONALE DES FEMMES POUR LA PAIX ET LA LIBERTE

WOMEN’S INTERNATIONAL LEAGUE FOR PEACE AND FREEDOM LIGA INTERNATIOCIONAL DE LAS MUJERES PARA LA PAZ Y LA LIBERTAD

Section française

Coprésidentes :
- Claire Nancy
- Eugénie Dossa Quenum

Communiqué de presse

Le jeûne que poursuit Jean-Marie Matagne depuis le 15 mai rappelle l’urgence qu’il y a à abolir les armes nucléaires : une nécessité vitale pour l’humanité Pour cela une Convention Internationale pour l’élimination des armes nucléaires est nécessaire. Elle est inscrite à l’agenda international.

La section française de la Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté salue son courage et demande que le gouvernement français, créant un climat propice aux négociations internationales en vue d’une élimination complète des armes nucléaires, sous un contrôle mutuel et international strict et efficace, prenne d’ores et déjà les premières mesures du désarmement nucléaire total prévues par la Convention. La section française de la Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté.


Communiqué de Monde Sans Guerre et Sans Violence

11 rue Eugène Jumin 75019 Paris Contact : Eric Bastin 06 80 23 74 79 www.mondesansguerres.org

Paris, le 5 juin 2012

L’abolition des armes nucléaires : une urgence !

Jean-Marie Matagne, président d’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (ACDN) a entamé, depuis le 15 mai dernier, une grève de la faim. Les revendications d’ACDN sont :
- La participation de la France, avec les autres Etats concernés, à l’élimination complète des armes nucléaires, sous un contrôle mutuel et international strict et efficace.
- La consultation du peuple français par référendum à ce sujet.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site www.acdn.net.

Nous partageons et soutenons cette action.

L’arsenal nucléaire mondial est aujourd’hui largement suffisant pour conduire irrémédiablement à la disparition de toute vie humaine sur notre planète La force de frappe française (300 bombes) pourrait faire à elle seule jusqu’à un milliard de morts ! La détention de l’arme nucléaire, arme de destruction absolue, est irresponsable et criminelle. Faudra-t-il attendre un désastre pour réagir ? Un désarment nucléaire général, complet et irréversible est la seule issue possible. Il doit être engagé urgemment.

Il est scandaleux que le peuple français n’ait jamais été consulté sur ce sujet qui le concerne directement, d’autant plus que la force de frappe française a déjà coûté 300 milliards d’euros. La consultation du peuple français par référendum est une nécessité absolue. C’est à lui seul de décider !

Monde Sans Guerres et Sans Violence appelle tout citoyen à adhérer au Comité de Soutien à la Grève de la Faim pour un Référendum et l’Abolition Historique des Armes Nucléaires (site www.acdn.net) et tout journaliste à relayer cette action.

Eric Bastin

Porte-parole de Monde Sans Guerres et Sans Violence


Communiqué du NPA

MILITANT ANTINUCLÉAIRE EN DANGER

mardi 19 juin 2012

Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 153 (14/06/12)

Jean-Marie Matagne, 68 ans, président de l’Action des citoyens pour le désarmement nucléaire (ACDN), est en grève de la faim (exclusivement à l’eau) depuis le 15 mai. Il jeûne près de Saintes (Charente-Maritime), siège d’ACDN. Ayant tout essayé depuis un quart de siècle pour obtenir la participation de la France à l’abolition des armes nucléaires, il revendique un référendum sur cette question cruciale. Huit courriers adressés à François Hollande avant et après son accession au pouvoir n’ont reçu aucune réponse, pas même à une demande d’audience. Le silence présidentiel s’accommode fort bien du silence des médias nationaux. Jusqu’à quand l’omerta  ?

Philippe Poutou, pour sa part, a signé la «  Charte pour un monde vivable  »1, et approuvé chacun de ses 103 articles, dont l’article 1.2.F  : «  Nous voulons l’ouverture d’un débat national et la consultation du peuple français par référendum sur la question suivante  : "Approuvez-vous que la France participe avec les autres États concernés à l’élimination complète des armes nucléaires, sous un contrôle mutuel et international strict et efficace  ?"  »

C’est ce combat que mène Jean-Marie Matagne. Le NPA le fait sien et appelle chacunE à contacter sans délai son comité de soutien2 qui vous indiquera les modalités pratiques.

1. http://mondevivable.over-blog.com
2. csgf.rahan@gmail.com


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Grève de la faim pour un référendum : Presse et médias
Grève de la faim pour un référendum : Communiqués

visites :  900382

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs