ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Communiqués > Abolition des armes nucléaires : citoyens et écologistes veulent un référendum
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Abolition des armes nucléaires : citoyens et écologistes veulent un référendum


Publié le 30 juin 2012

Communiqué de presse, Saintes, le 30 juin 2012

Ce samedi 30 juin, l’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire n’a pas encore reçu l’explication de la cacophonie qui a valu à son président Jean-Marie Matagne et à son adhérent Luc Dazy, tous deux en grève de la faim, d’être refoulés le 25 juin loin des grilles d’entrée de l’Elysée, où ils étaient censés être reçus.

ACDN n’a pas reçu non plus le courrier de la Présidence de la République qui à cette occasion lui avait été annoncé pour la semaine écoulée.

Mais tandis que les deux grévistes ont recommencé à s’alimenter le 26 juin après respectivement 42 jours et 25 jours de jeûne intégral, un mouvement de jeûnes tournants s’est mis en place, jusqu’au jeûne international prévu à Paris du 6 au 9 août prochain. Chaque jour, quelque part en France, des jeûneurs se relaient pour affirmer l’objectif d’ACDN et des « Comités RAHAN » : un Référendum et l’Abolition Historique des Armes Nucléaires.

Le Référendum doit porter sur la participation effective et active de la France à l’abolition de ces armes de crimes contre l’humanité, abolition inscrite à l’agenda international de l’ONU et devant déboucher sur une Convention d’élimination de toutes les armes nucléaires, que la France repousse encore pour le moment.

Le résultat majeur et immédiat de cette action de grève de la faim et de jeûnes tournants est que, dorénavant, un parti politique directement associé au gouvernement de la France, Europe Ecologie-Les Verts, a fait sien l’objectif du Référendum, afin de permettre au peuple français de s’emparer de la question du désarmement nucléaire sous la forme suivante : « Approuvez-vous que la France participe avec les autres Etats concernés à l’abolition des armes nucléaires, sous un contrôle mutuel et international strict et efficace ? ».

Il est logique de penser que deux autres partis, le Front de Gauche (FDG) et le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) rejoindront EELV sur cette position, puisque leurs candidats respectifs à l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou, ont l’un et l’autre approuvé l’article 1.2.F. de la « Charte pour un Monde Vivable » qu’ils ont signée, et qui exprime exactement cette exigence.

Ainsi, le référendum sur la participation de la France à l’abolition des armes nucléaires est devenu un objectif incontournable au sein de la société civile et du paysage politique français. Il a par ailleurs reçu et continue de recevoir le soutien de nombreuses ONG internationales.

Le combat pour la démocratie, le désarmement, la paix, la justice et la fraternité ne fait que commencer. ACDN et les Comités RAHAN appellent tous nos concitoyens à le rejoindre et l’amplifier.

Contact : csgf.rahan@gmail.com ; 06 73 50 76 61


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Entre la bombe atomique et la lutte contre le terrorisme, il faut choisir.
Mélenchon pour un monde sans armes nucléaires
Vers la paix et le désarmement atomique dans la péninsule coréenne… et ailleurs ?
La campagne pour un référendum sur le désarmement nucléaire est lancée
Commémoration des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki en France et dans le monde
Nucléaire iranien : Ségolène Royal a raison
Bure à la veille du 16 juin 2018
Nucléaire et démocratie. Référendums, bulletins de vote et manifestations.
"Nouvelle étape dans la répression des opposants à l’enfouissement des déchets nucléaires à BURE : un avocat perquisitionné et placé en garde à vue"
Accord nucléaire provisoire entre l’Iran, les 5 membres permanents du Conseil de sécurité et l’Allemagne

visites :  898789

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs