ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Autres sources > Effacer la mémoire des victimes des essais nucléaires ?
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Tahiti
Effacer la mémoire des victimes des essais nucléaires ?
par Moruroa e Tatou


Publié le 13 juin 2014

Papeete le 13 juin 2014

En d’autres temps - pas si lointains - il fallait détruire tout ce qui n’était plus conforme à l’idéologie du pouvoir en place. Partout dans le monde, livres, œuvres d’art, objets religieux, monuments ont été passés par le feu sur ordre de dictateurs avides d’effacer de la mémoire des peuples l’histoire même qui les a construits. Leur acharnement à détruire est d’autant plus virulent qu’ils tentent d’occulter tout ce qui met en cause leur propre collaboration avec l’injustice passée.

À défaut de relever le pays, Gaston Flosse et ses complices tentent aujourd’hui une diversion en s’attaquant à la mémoire de la période du Centre d’Essais du Pacifique. En décidant de faire disparaître le monument de la place du 2 juillet 1966, ce gouvernement commet un affront sacrilège aux sacrifices - non consentis - de milliers de victimes polynésiennes des essais nucléaires français, de leurs familles et de toutes les victimes des expériences atomiques dans le Pacifique. Depuis ce 2 juillet 2006 où fut inauguré ce monument, nombreux sont ceux - personnalités, élus, syndicalistes, polynésiens de toutes générations, visiteurs étrangers - qui, depuis le Japon, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, Fidji, les États-Unis, la France et tous nos archipels, sont venus se recueillir en ce lieu symbolique de la folie nucléaire désormais connu du monde entier.

JPEG - 182.6 ko

2 juillet 2012, Commémoration des victimes

Comble de révisionnisme, les motivations invoquées par le porte-parole du gouvernement Flosse prétendent rendre hommage au « bienfaiteur » de la Polynésie, Jacques Chirac. Qui en Polynésie, en France ou dans le monde aurait oublié que ce dernier avait pris la décision irresponsable de reprendre des essais nucléaires en 1995, ce qui avait provoqué un tollé mondial ternissant une nouvelle fois l’image de la France et déclenché une violente et destructrice révolte des Polynésiens ? Gaston Flosse et ses complices veulent-ils à nouveau nous asséner les « bienfaits de la colonisation nucléaire » de la Polynésie ?

JPEG - 177.1 ko

2 juillet 2012, les joueurs de pahu

Le monument de la place du 2 juillet 1966 fait partie du patrimoine historique de la Polynésie, ce n’est pas un passe-droit accordé à une association particulière qui peut être retiré selon « l’humeur du prince ». Les démocrates qui ne manquent pas en Polynésie sauront s’opposer vigoureusement à cette infamie.

Moruroa e tatou

- 563 Boulevard Pomare
- Papeete
- Tahiti
- B.P. 5456
- 98716 Pirae

- Tél : + 689. 460 666

moruroaetatou@mail.pf

www.moruroaetatou.com


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Désarmer pour développer
Saintes : ils jeûnent pour la fin de l’armement nucléaire
Lacunes
La Grande-Bretagne pourrait peut-être se passer de dissuasion nucléaire
10 questions sur la crise
APPEL DE PARLEMENTAIRES ET DE MEMBRES DE LA SOCIETE CIVILE
Iran : la guerre inéluctable ?
Suède : A quelques minutes de l’accident majeur nucléaire
Accident de Marcoule : Chiffres erronés, voire mensongers, sur la radioactivité des déchets de CENTRACO
AREVA : L’enfant chéri de l’énergie nucléaire française en plein effondrement financier

visites :  892495

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs