ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Communiqués > L’humanité toujours à 90 secondes de l’Apocalypse !
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

L’humanité toujours à 90 secondes de l’Apocalypse !


Publié le 23 janvier 2024

Communiqué commun ACDN-IDN

Le 23 janvier 2024

En 1947, alors que débutait la Guerre froide, les savants atomistes de l’Université de Chicago ont créé l’Horloge de l’Apocalypse (Doomsday Clock), horloge fictive sur laquelle "minuit" symbolise la fin du monde - celle que les armes nucléaires pourraient provoquer. Ils placèrent alors la grande aiguille à minuit moins sept. Sa position a fluctué ensuite avec les relations internationales, entre 2 minutes (1953) et 17 minutes (1991, fin de la Guerre froide).

Depuis janvier 2020, les scientifiques (dont 14 prix Nobel) estimaient que nous n’étions plus qu’à 100 secondes de l’Apocalypse, en raison de "l’incapacité des dirigeants mondiaux à faire face aux menaces imminentes d’une guerre nucléaire et du changement climatique".

Le 24 janvier 2023, les responsables du Bulletin des savants atomistes ont mis l’Horloge à l’heure – celle de la guerre en Ukraine. Selon eux, nous n’étions plus qu’à 90 secondes de la fin du monde.

Ce 23 janvier 2024, après s’être posé la question de savoir si l’humanité s’était éloignée de l’échéance fatale depuis l’an dernier et par rapport aux 75 ans écoulés, ils ont conclu que non : nous sommes toujours à 90 secondes de l’Apocalypse.

En d’autres termes, nous sommes toujours au bord du gouffre. Les dirigeants des Etats dotés d’armes nucléaires, en particulier de la France, vont-ils enfin réaliser que seul un désarmement nucléaire multilatéral, progressif et contrôlé -donc négocié- nous permettra de nous en éloigner et ainsi d’éviter une catastrophe, autrement irrémédiable ?

Il est urgent que les peuples prennent leur destin en mains. Urgent que les parlementaires s’emparent de cette question. Alors que sept Français sur dix veulent l’élimination complète des armes nucléaires, nous appelons le Parlement à donner la parole au peuple qu’il représente, et les citoyens à exiger qu’on la leur donne. Notre survie dépend en partie de chacun de nous.


Voir en ligne : PRESS RELEASE : Doomsday Clock remains at 90 seconds to midnight

L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Le peuple birman est victime d’un ordre mondial violent.
Entre la bombe atomique et la lutte contre le terrorisme, il faut choisir.
DECLARATION de l’Assemblée Générale du Réseau « Sortir du nucléaire »,
Le rassemblement de Biscarrosse : un succès pour l’avenir
FUKUSHIMA : un drame et un avertissement
1er avril 2023 : Emmanuel Macron fait un superbe cadeau au peuple français
La France bien partie pour imiter Fukushima
Nucléaire iranien : Ségolène Royal a raison
DECLARATION DE VIENNE
NON à L’EPR ! NON au nucléaire civil et militaire !

visites :  1215321

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs