ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Communiqués > R.I.C. : les carabistouilles du Premier ministre
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

R.I.C. : les carabistouilles du Premier ministre


Publié le 17 décembre 2018

Communiqué de presse d’ACDN
Le 17 décembre 2018

Dans les Echos de ce matin, Edouard Philippe déclare, à propos du Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC) réclamé par les Gilets Jaunes : "Je ne vois pas comment on peut être contre son principe. Le référendum peut être un bon instrument dans une démocratie, mais pas sur n’importe quel sujet ni dans n’importe quelles conditions. C’est un bon sujet du débat que nous allons organiser partout en France. Comme l’est le vote blanc".

En dépit des assurances de Richard Ferrand aux Gilets Jaunes : « il n’y aura pas de carabistouille »,

il y en a d’ores et déjà plusieurs dans cette déclaration du Premier ministre. En effet :

1°) Il transforme cette revendication en un « bon sujet de débat » (« allez le peuple, on va te faire causer !) et pas de n’importe quel débat : celui que « nous » (le gouvernement) « allons organiser partout en France ». Si c’est le gouvernement qui l’organise, c’est déjà mal parti ! Les antinucléaires savent ce que veut dire un « débat public » (par exemple sur la poubelle nucléaire de Bure, baptisée « Cigeo ») : « Cause toujours, c’est déjà décidé ! ».

2°) La preuve que le gouvernement s’apprête à rogner les ailes du RIC pour en faire « un bon instrument »… de gouvernement : le Premier ministre fixe d’ores et déjà les limites du débat… et sa conclusion : le référendum ne pourra pas « porter sur n’importe quel sujet », ni s’exercer « dans n’importe quelles conditions ». Autrement dit, il y aura des sujets interdits, des « domaines réservés ». Comme pour les référendums actuels (Constitution, Article 11, alinéa 1), y compris pour le référendum dit « d’initiative partagée », parlementaire puis citoyenne (Article 11, al. 3).

3°) Quant aux conditions à remplir, naturellement nécessaires pour qu’un référendum ait lieu, on peut faire confiance au gouvernement pour les fixer à sa convenance, puisque c’est lui qui, en dernière instance, tranchera le débat. Idem pour le vote blanc.

L’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire sait mieux que quiconque, puisqu’elle est la seule association à avoir tenté d’obtenir un référendum « d’initiative partagée » et qu’elle poursuit encore aujourd’hui cette démarche, combien de chausse-trapes une réforme constitutionnelle concoctée par les pouvoirs en place peut cacher.

ACDN appelle les Gilets Jaunes et tous les citoyens à s’emparer du débat et à imposer un RIC qui puisse porter sur TOUS LES SUJETS, y compris constitutionnels, sans autre limite que la déclaration universelle des droits de l’Homme, qui puisse s’organiser à TOUS LES NIVEAUX de la société, de la commune à la nation, et qui, pour avoir lieu, satisfasse à des conditions raisonnables, proportionnées à la population concernée par le sujet.

Citoyens, si vous voulez un référendum d’initiative citoyenne, ne vous laissez pas dépouiller par le gouvernement de votre initiative en faveur dudit référendum ! Organisez vous-même votre débat ! Imposez-le au gouvernement et au Parlement !

Plus d’infos : contact@acdn.net ; www.acdn.net ; 06 73 50 76 61

Cf. Campagne nationale pour un référendum : 85% des Français veulent abolir les armes nucléaires et radioactives

Charte pour un monde vivable (2011) Chapitre 6.1.§ I : « Nous voulons un R.I.C. »


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Le peuple birman est victime d’un ordre mondial violent.
Elections régionales : ce qu’ils ont répondu à ACDN
Grève de la faim pour Michel Bernard, André Larivière et Dominique Masset
60 parlementaires français appellent à abolir les armes nucléaires et proposent un référendum
GRAND RASSEMBLEMENT A BISCARROSSE (LANDES) du 22 au 24 SEPTEMBRE
Faut-il abandonner le TNP et démanteler l’AIEA ?
De Montparnasse à l’Elysée, honorer la mémoire de Stéphane Hessel, c’est abolir les armes nucléaires
Commémoration des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki en France et dans le monde
Le nouveau traité START entre en vigueur... Et après ?
"Nouvelle étape dans la répression des opposants à l’enfouissement des déchets nucléaires à BURE : un avocat perquisitionné et placé en garde à vue"

visites :  860342

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs