ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici 26 septembre : 1ère Journée mondiale des Nations Unies pour l’élimination totale des armes nucléaires
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

26 septembre : 1ère Journée mondiale des Nations Unies pour l’élimination totale des armes nucléaires
vendredi 26 septembre 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ICAN

A l’occasion de la 1ère Journée mondiale des Nations Unies pour l’élimination totale des armes nucléaires, la société civile exige l’interdiction des armes nucléaires.

GENÈVE : Aujourd’hui marque la 1ère Journée mondiale des Nations Unies pour l’élimination totale des armes nucléaires. Créée en 2013 par l’Assemblée générale des Nations Unies cette Journée mondiale d’action remet la question des armes nucléaires une fois de plus à l’ordre du jour de l’agenda mondial. La Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN) se félicite de cet effort des Nations Unies pour renforcer le désarmement nucléaire et l’impact humanitaire des armes nucléaires.

Pour veiller à ce que cette journée soit un marqueur clair de l’intention des États d’agir réellement, ICAN appelle les gouvernements à entamer des négociations pour un traité visant à interdire et éliminer les armes nucléaires. La 3ème Conférence sur l’impact humanitaire des armes nucléaires qui se tiendra à Vienne, en Autriche les 8 et 9 décembre prochains devrait marquer un tournant dans le processus visant à interdire la dernière arme de destruction massive.

En Août dernier, l’Institut des Nations Unies pour la Recherche sur le Désarmement (UNIDIR) a publié une étude intitulée : Une illusion de sécurité - Les défis des explosions nucléaires pour la Coordination et la Réponse humanitaire des Nations Unies. L’étude conclut que « ... l’Organisation des Nations Unies est peu susceptible d’être en mesure d’offrir une aide humanitaire à la suite immédiate de la détonation d’une arme nucléaire ..."

Madame Valérie Amos, Coordonnatrice des Secours d’urgence des Nations Unies et Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, reconnaît dans la préface de l’étude : "Jusqu’à ce que nous parvenions à débarrasser le monde des armes nucléaires, elles vont poser le risque de conséquences catastrophiques pour l’humanité – quelque soit ce que l’Organisation des Nations Unies et ses partenaires humanitaires s’efforceront de faire pour recoller les morceaux ".

Malgré la résistance des États dotés d’armes nucléaires, un nombre croissant d’États et d’organisations internationales poussés par les preuves indéniables sur les effets humanitaires des armes nucléaires et préoccupés du peu de progrès du désarmement nucléaire, reconnaissent la nécessité de s’attaquer à cette menace humanitaire mondiale en prenant des initiatives audacieuses et urgentes vers leur interdiction.

"En mettant l’accent sur leur impact humanitaire, nous reconnaissons que les armes nucléaires sont des armes - et non des instruments de pouvoir - dit Béatrice Fihn, Directrice exécutive d’ICAN." Nous attendons des États qu’ils appellent à commencer des négociations lors de la prochaine réunion à Vienne. Aucune doctrine ou théorie de sécurité ne peut occulter le fait que l’utilisation d’armes nucléaires aurait des conséquences humanitaires catastrophiques. Cette journée internationale d’action rappelle qu’il est urgent de forger un nouvel instrument pour interdire les armes nucléaires et nous devons saisir cette opportunité pour entamer des négociations ".

À propos d’ICAN

La Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN) est une coalition mondiale qui cherche à mobiliser les gens dans tous les pays pour inspirer, convaincre et faire pression sur leurs gouvernements afin d’entamer des négociations pour un traité interdisant les armes nucléaires. ICAN a 360 organisations partenaires dans plus de 90 pays, et a été lancé en 2007. Parmi ses partisans les plus notables figurent Desmond Tutu, Yoko Ono et le Dalaï Lama.

Détails disponibles sur : http://www.icanw.org


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

20 juin 2019 : Nouveau retard pour le réacteur nucléaire EPR : l’autorisation de mise en service est (encore) caduque !
27 mai 2019 : Feu vert pour la planète
24 mai 2019 : Affaire Benalla, armes françaises au Yémen : solidarité avec les journalistes convoqués par la DGSI
21 avril 2019 : Comment résister à la barbarie en cravate ?
8 avril 2019 : Les Gilets Jaunes se structurent
28 mars 2019 : Il y a 40 ans, l’effrayant accident nucléaire de Three Mile Island
17 mars 2019 : Roland Oldham nous a quittés
7 mars 2019 : L’Atomik Tour en Charente Maritime, à Saintes et à Rochefort, du 13 au 15 mars
16 février 2019 : L’abolition des armes nucléaires et radioactives à l’agenda des Français et de certains Gilets Jaunes
15 février 2019 : Séisme majeur imminent au Japon, selon les scientifiques, avec risque d’accident nucléaire
visites :  881301

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs