ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici D’Hiroshima à Fukushima, la même technique, la même aberration
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

D’Hiroshima à Fukushima, la même technique, la même aberration
vendredi 11 mars 2016

Communiqué de Presse d’ACDN - Le 11 mars 2016

Après avoir commémoré en août dernier le 70e anniversaire des bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki, le peuple japonais commémore aujourd’hui pour la 5e fois le drame du tsunami et le début du désastre nucléaire qui se poursuit à Fukushima et contamine la planète.

La population japonaise a payé un lourd tribut au nucléaire sous ses deux formes, militaire et civile. Dans sa grande majorité, elle en a tiré la leçon, en s’opposant d’abord aux armes nucléaires puis, maintenant, aux réacteurs nucléaires dont elle refuse le redémarrage.

Mais au Japon comme en France, les gouvernements actuels décident d’ignorer l’histoire. Ils veulent proroger une industrie mortifère et moribonde. En même temps, ils préparent les esprits, l’administration, l’armée et la police, à la prochaine catastrophe, dont ils seront comptables.

Tel est en France l’objectif avoué du projet de loi constitutionnelle sur l’état d’urgence. (1)

Le gouvernement ferait mieux d’écouter les dirigeants confrontés à une telle catastrophe, comme Mikhaïl Gorbatchev avec Tchernobyl ou le premier ministre japonais de l’époque, Naoto Kan, avec Fukushima. Ce dernier était pro-nucléaire avant la catastrophe. Aujourd’hui, il sillonne le monde pour réclamer la fermeture de toutes les centrales sans exception, au Japon, en France, partout.

La menace nucléaire civile et militaire plane au-dessus de l’humanité. Pour permettre sa survie, la planète doit être libérée au plus vite de toutes ses armes et toutes ses centrales nucléaires.

**
(1) Cf. Etat d’urgence, "calamités publiques" et accident nucléaire : le gouvernement cible les antinucléaires


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

16 octobre 2019 : Saintes, le 18 octobre : RIP et RIC, le référendum comme outil démocratique
29 septembre 2019 : Nucléaire : Le Maire juge "inacceptables" les surcoûts et retards des chantiers EPR
29 septembre 2019 : Plus de 1500 personnes pour la manifestation antinucléaire de Nancy, 3000 selon les organisateurs
28 septembre 2019 : Vent de Bure : c’est ce week-end !
12 août 2019 : Le chemin est long de la mer des Caraïbes, de...
5 août 2019 : JAPON : Un fort séisme enregistré au large de Fukushima
3 août 2019 : Saintes : 20 ans d’action pour abolir les armes nucléaires
27 juillet 2019 : Du 6 au 9 août, Saintes commémore les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki
26 juillet 2019 : EDF officialise un nouveau retard d’au moins trois ans pour Flamanville
20 juin 2019 : Nouveau retard pour le réacteur nucléaire EPR : l’autorisation de mise en service est (encore) caduque !
visites :  893463

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs