ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici David Krieger, cofondateur et président émérite de NAPF, est décédé
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

David Krieger, cofondateur et président émérite de NAPF, est décédé
dimanche 17 décembre 2023

Par NAPF|8 décembre, 2023

David Malcom Krieger, homme de paix, est décédé le 7 décembre 2023 et a laissé le monde avec un champion de moins.

David est né le 27 mars 1942 de Herbert et Sybil Krieger à Los Angeles. La famille s’installe dans la vallée de San Fernando où son père est le premier pédiatre. David fréquente le North Hollywood High avant de se diriger vers l’Occidental College où il obtient un diplôme de psychologie. Il achève son doctorat en sciences politiques de l’Université d’Hawaï quand il rencontre et épouse Carolee, qui restera sa femme durant 57 ans.

David s’est rendu au Japon pour ses recherches dans le cadre de son travail de doctorat et il a été tellement ému par ce qu’il a vécu et appris à Hiroshima et Nagasaki qu’il a consacré le reste de sa vie à l’abolition des armes nucléaires et à la réalisation de la paix. Il a été enrôlé dans l’armée pendant la guerre du Vietnam presque en même temps. Cependant, sa lucidité et sa morale ne lui permettaient pas de participer à la guerre et de tuer. Il a été, pour autant que nous sachions, le premier officier de la guerre du Vietnam à avoir réclamé le statut d’objecteur de conscience.

En 1972, David est venu à Santa Barbara pour travailler comme assistant d’Elisabeth Mann Borgese au Centre pour l’étude des institutions démocratiques. Il y a collaboré avec certains des plus grands esprits de l’époque sur le sujet de la démocratie. Lui et Carolee sont restés à Santa Barbara, élevant leurs trois enfants parmi les orangers et les paons sur la propriété à laquelle ils ont travaillé sans relâche pour transformer roches et mauvaises herbes en un paradis des artistes et des jardiniers.

En 1982, David, Frank Kelly, Wally Drew et deux autres personnes ont fondé la Nuclear Age Peace Foundation, dont David était le plus fier. David Krieger a dirigé la Nuclear Age Peace Foundation jusqu’à sa retraite en 2019. Son travail, en éduquant, en plaidant, en écrivant abondamment et en parlant partout dans le monde des dangers de l’âge nucléaire et de la folie de la course aux armements nucléaires a contribué à faire avancer la cause de la paix avec la justice, en particulier chez les jeunes mais aussi avec presque tous ceux qu’il a rencontrés personnellement. Le charisme, l’honnêteté et la profondeur des connaissances de David sur le sujet étaient difficiles à contredire. David Krieger a été nommé pour le prix Nobel de la paix pendant dix ans.

David a développé une passion pour le karaté lorsqu’il était au Japon au début de la vingtaine. Comme pour tout ce qui le passionne, il se consacre à être parmi les meilleurs dans ce domaine, gagnant sa ceinture noire dans la forme Shito-Ryu, et fondant et dirigeant son propre Dojo, Pacific Karate-Do Institute. Il a enseigné le karaté à de nombreux Santa Barbarians dans les années 1970 et 1980, et a compté certains de ses anciens élèves parmi ses amis les plus proches.

David aimait jouer au tennis et pendant des années, il a passé ses après-midi libres et ses matinées de week-end passés à jouer avec certains de ses amis les plus proches.

David était aussi un poète prolifique. Il trouvait que la poésie était un excellent moyen d’exprimer son impression des événements mondiaux et des joies quotidiennes.

David Krieger était un homme de pensée, de conviction et d’honneur. Il voulait rendre le monde plus sûr, plus pacifique et, en fin de compte, un endroit plus accueillant et plus juste pour tout le monde. Il n’a jamais cessé de croire que c’était possible. En son honneur, nous vous exhortons à poursuivre ce travail.

Fondation pour la paix à l’âge nucléaire


Voir en ligne : Abolition nucléaire : le temps de l’audace est venu
L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

6 mai 2024 : Moscou ordonne des exercices nucléaires et menace des cibles britanniques
13 mars 2024 : Le Livret A ne doit pas servir à financer les exportations d’armes
8 mars 2024 : Greenpeace condamne le chantage nucléaire pratiqué par la Russie à la centrale de Zaporizhzhia
8 mars 2024 : Gaza : Les responsables religieux chrétiens de France appellent au cessez-le-feu
14 février 2024 : En mémoire de Robert Badinter, abolir la peine de mort collective par armes nucléaires
26 décembre 2023 : Deux organisations-soeurs israélo-palestiniennes sont nommées pour le prix Nobel de la Paix
23 décembre 2023 : La gauche saisit le Conseil constitutionnel sur le détournement de l’épargne populaire vers les industries d’armement
30 novembre 2023 : Michèle Rivasi nous a quittés
19 juillet 2023 : Grande nouvelle : la SNCF veut produire l’électricité qu’elle consomme et se passer d’électricité nucléaire
12 avril 2022 : Pour un mouvement citoyen et un Parlement de résistance à la tyrannie atomique
visites :  1242112

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs