logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Japon : un gouverneur redemande l’arrêt de deux réacteurs nucléaires

Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Japon : un gouverneur redemande l’arrêt de deux réacteurs nucléaires
mercredi 7 septembre 2016

Tokyo - Le gouverneur de la préfecture japonaise de Kagoshima (sud-ouest) a officiellement demandé, pour la deuxième fois mercredi, l’arrêt pour raison de sûreté de deux réacteurs nucléaires en service dans l’archipel, après le rejet de sa précédente requête par l’opérateur.

Satoshi Mitazono a de nouveau enjoint la compagnie Kyushu Electric Power d’arrêter les unités Sendai 1 et 2 situées dans sa région, exigeant la réalisation de nouveaux examens de sûreté.

En tant que gouverneur, je dois protéger les citoyens, a-t-il déclaré au patron de la compagnie devant les caméras de télévision.

Il avait déjà formulé la même demande fin août, mais a été éconduit en début de semaine par l’exploitant au motif que rien ne pressait et que les contrôles exigés seraient réalisés au moment de la session d’arrêt et de maintenance dans les prochaines semaines.

La compagnie n’est en effet pas légalement tenue de se conformer à sa requête.

Elu en juillet, Satoshi Mitazono avait promis aux citoyens qu’il s’opposerait au fonctionnement de la centrale Sendai. Il justifiait cette position par la peur d’une catastrophe naturelle renforcée par la série de séismes survenue au printemps dans la région limitrophe de Kumamoto (sud).

Les tranches Sendai 1 et 2, relancées en 2015 alors que la préfecture était dirigée par un autre élu, doivent dans tous les cas être stoppées respectivement en octobre et décembre, pour une durée de deux à trois mois, afin de réaliser un entretien obligatoire après un an et un mois de fonctionnement commercial.

Sur un parc de 42 unités (contre 54 avant l’accident de Fukushima), il n’y a actuellement que trois réacteurs opérationnels dans l’archipel, dont l’un, Ikata 3 (sud-ouest), a été relancé en août et est effectivement entré en exploitation commerciale ce mercredi, selon son exploitant Shikoku Electric Power.

Le gouvernement de droite de Shinzo Abe est favorable au redémarrage des réacteurs, mais la certification technique de l’Autorité de régulation est requise ainsi que l’assentiment des élus locaux.

Les écologistes sont contre, estimant que les leçons de la catastrophe de Fukushima, provoquée par un gigantesque tsunami, n’ont pas été tirées. Tous les réacteurs nucléaires du Japon sont situés en bord de mer et en zone sismique.

La justice les a en partie suivis, ordonnant l’arrêt de deux unités (Takahama 3 et 4) qui avaient été réactivées en début d’année.

La population est aussi en majorité opposée à la relance des réacteurs nucléaires. Mais la mobilisation s’est essoufflée après un pic dans l’année suivant le désastre de Fukushima.

(©AFP / 07 septembre 2016 11h31)


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

28 novembre 2019 : Fukushima : l’énergie nucléaire suscite la "préoccupation", dit le pape
16 octobre 2019 : Saintes, le 18 octobre : RIP et RIC, le référendum comme outil démocratique
29 septembre 2019 : Nucléaire : Le Maire juge "inacceptables" les surcoûts et retards des chantiers EPR
29 septembre 2019 : Plus de 1500 personnes pour la manifestation antinucléaire de Nancy, 3000 selon les organisateurs
28 septembre 2019 : Vent de Bure : c’est ce week-end !
12 août 2019 : Le chemin est long de la mer des Caraïbes, de...
5 août 2019 : JAPON : Un fort séisme enregistré au large de Fukushima
3 août 2019 : Saintes : 20 ans d’action pour abolir les armes nucléaires
27 juillet 2019 : Du 6 au 9 août, Saintes commémore les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki
26 juillet 2019 : EDF officialise un nouveau retard d’au moins trois ans pour Flamanville
visites :  904666

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs