ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Le domicile d’un cadre de Greenpeace perquisitionné par la DGSI
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Le domicile d’un cadre de Greenpeace perquisitionné par la DGSI
mardi 20 décembre 2016

Lundi 19 décembre 2016

Le mardi 13 décembre, le domicile cherbourgeois de Yannick Rousselet, chargé de campagne nucléaire pour Greenpeace France, a été perquisitionné par des fonctionnaires de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Selon Yannick Rousselet, ils ont agi "sur ordre du procureur de la République de Paris". A l’origine de cette perquisition, une plainte déposée par Christophe Quintin, haut-fonctionnaire de défense à la sécurité nationale, et Christian Riac, général de brigade, responsable national de la sécurité nucléaire.

"Ils ont saisi tous nos supports numériques, professionnels et familiaux. Tout est parti", a confié le leader anti-nucléaire : téléphones, ordinateurs, disques durs externes, clés USB et cartes SD. Yannick Rousselet s’est vu signifier une convocation à une garde à vue pour interrogatoire sans beaucoup plus de précisions, si ce n’est le motif suivant : "compromission du secret de la Défense Nationale".

L’organisation Greenpeace dénonce une "situation extrêmement floue" et rappelle que "Yannick Rousselet est non seulement chargé de campagne pour Greenpeace France mais également membre nommé par le Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie au Haut Comité pour la Transparence et l’information sur la sécurité nucléaire et membre de plusieurs Commissions locales d’information". "Greenpeace n’a rien à cacher", ajoute l’organisation anti-nucléaire, et demande les "raisons exactes" de cette perquisition.

Pierre Coquelin et Anthony Raimbault
Source : France Bleu


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

16 octobre 2019 : Saintes, le 18 octobre : RIP et RIC, le référendum comme outil démocratique
29 septembre 2019 : Nucléaire : Le Maire juge "inacceptables" les surcoûts et retards des chantiers EPR
29 septembre 2019 : Plus de 1500 personnes pour la manifestation antinucléaire de Nancy, 3000 selon les organisateurs
28 septembre 2019 : Vent de Bure : c’est ce week-end !
12 août 2019 : Le chemin est long de la mer des Caraïbes, de...
5 août 2019 : JAPON : Un fort séisme enregistré au large de Fukushima
3 août 2019 : Saintes : 20 ans d’action pour abolir les armes nucléaires
27 juillet 2019 : Du 6 au 9 août, Saintes commémore les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki
26 juillet 2019 : EDF officialise un nouveau retard d’au moins trois ans pour Flamanville
20 juin 2019 : Nouveau retard pour le réacteur nucléaire EPR : l’autorisation de mise en service est (encore) caduque !
visites :  900629

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs