ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Hommage à Fulcieri Maltini
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Hommage à Fulcieri Maltini
lundi 29 octobre 2018

Fulcieri Maltini nous a quittés jeudi 25 octobre.

Venu des milieux pronucléaires, il était devenu un militant antinucléaire transfrontières, actif et convaincu. L’âge n’avait en rien éteint sa fougue. Il était venu à Saintes en avril 2016 nous parler de Tchernobyl au cours d’une soirée consacrée à Fukushima et Tchernobyl. Il avait adhéré à ACDN.

Laissons à Philippe de Rougemont, militant de Sortir du nucléaire Suisse, le soin d’évoquer le parcours d’un ami.

"Il laissera un souvenir très fort. Quelle force de caractère, d’avoir renié ses employeurs (industrie nucléaire) et ex-maîtres a penser, dès Tchernobyl. Ce revirement semble évident aujourd’hui mais à y regarder de près, c’est une archi-infime minorité d’ingénieurs qui a fait ce pas, et cette minorité reste archi-infime 30 ans après. En Suisse on pense à Pierre Lehmann, à Walter Wildi et à Marcos Buser. Avouer publiquement « J’y ai cru et j’ai eu tort » requiert une qualité très rare, quand le prix à payer est aussi grand : perte d’amis, gens qui vous tournent le dos au lieu de vous soutenir, perte d’emploi et de mandats.

"Aussi, j’ai vu son intégrité surdimensionnée le faire engueuler des cadres d’associations et de partis verts européens pour leur manque d’énergie sur le volet de la campagne nucléaire : "Non le nucléaire n’est pas fini, ils vont faire durer leurs usines aussi longtemps que nous le tolérerons !" disait-il. Comme un de ses fils le dît au lendemain du décès, c’est aussi cela qui l’a emporté, cet activisme passionné, il est parti par sa façon de vivre, passionnée et entière, à 86 ans.

"Il lègue l’exemple d’une façon d’agir et ce qu’il a pu dire et écrire. J’ai beaucoup aimé Fulcieri et il m’a souvent énervé aussi, il m’a vraiment marqué et je suis content d’avoir saisi les occasions de nous voir à chacun de ses passages à Genève.

"Avec beaucoup de sympathie pour ses proches et sa famille, et en reconnaissance aussi,

Philippe de Rougemont
Genève
Switzerland


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

10 novembre 2018 : Le Comité des Droits de l’Homme de l’ONU condamne l’emploi et la menace d’emploi des armes nucléaires et autres armes de destruction massive
28 octobre 2018 : ACDN exclue du Forum de Paris sur la Paix
10 octobre 2018 : Plainte déposée contre la France pour crimes contre l’humanité
9 octobre 2018 : Nouvelle perquisition illégale à Bure : jusqu’où va aller la répression ?
29 août 2018 : Démission de Nicolas Hulot : face aux lobbies, un sursaut est urgent !
12 août 2018 : Le camp d’été international anti-nucléaire proteste contre l’industrie nucléaire
27 juillet 2018 : Hiroshima, Nagasaki, plus jamais ça !
23 juin 2018 : Nous ne laisserons pas Bure devenir la nouvelle affaire Tarnac !
25 janvier 2018 : Comment libérer la planète de la menace nucléaire ? Conférence-débat à Séné (56) samedi 27 janvier
11 décembre 2017 : Hommage à François-Régis Hutin
visites :  839794

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs