ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Affaire Benalla, armes françaises au Yémen : solidarité avec les journalistes convoqués par la DGSI
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Affaire Benalla, armes françaises au Yémen : solidarité avec les journalistes convoqués par la DGSI
vendredi 24 mai 2019

22 mai 2019

Une quarantaine de rédactions expriment leur solidarité avec les journalistes convoqués par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Nous rappelons une nouvelle fois que le secret-défense ne saurait être opposé au droit à l’information, ni servir d’épée de Damoclès pour dissuader les journalistes d’enquêter, et de publier.

La journaliste du Monde Ariane Chemin a appris, mardi 21 mai, sa convocation le 29 mai par les policiers de la section des atteintes au secret de la défense nationale de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Il lui est reproché d’avoir révélé, dans des articles sur les affaires d’Alexandre Benalla, des informations sur le profil et le parcours d’un sous-officier de l’armée de l’air, Chokri Wakrim, compagnon de l’ex-cheffe de la sécurité de Matignon, Marie-Élodie Poitout. M. Wakrim était lié par un contrat de protection rapprochée avec un homme d’affaires russe, ce qui a conduit à l’ouverture d’une enquête pour « corruption ».

Mercredi 22 mai, c’est Michel Despratx, journaliste du site d’investigation Disclose, qui a appris sa convocation le 28 mai, toujours par la DGSI, dans le cadre d’une enquête pour « compromission du secret de la défense nationale », après la publication d’une note classée « confidentiel-défense » détaillant l’utilisation dans la guerre meurtrière au Yémen des armes vendues par la France à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis.

Et ce, une semaine après que nos confrères Geoffrey Livolsi et Mathias Destal, de Disclose, et Benoît Collombat, de Radio France, ont déjà été entendus par la DGSI au titre de cette même enquête.

Nous, sociétés de journalistes et de rédacteurs, exprimons notre pleine et entière solidarité avec notre consœur et notre confrère, et dénonçons fermement ces convocations qui ressemblent à de nouvelles tentatives d’intimidation de journalistes qui n’ont fait que leur travail : porter à la connaissance des citoyens des informations d’intérêt public.

Nous rappelons une nouvelle fois que la protection des sources a été consacrée par la Cour européenne des droits de l’homme comme « l’une des pierres angulaires de la liberté de la presse », et que le secret-défense ne saurait être opposé au droit à l’information, indispensable à un débat public digne de ce nom, ni servir d’épée de Damoclès pour dissuader les journalistes d’enquêter, et de publier.

Ce texte est signé par les sociétés des journalistes, sociétés des rédacteurs et du personnel de : AFP, Arte, BFM-TV, CNews, Courrier international, Les Échos, Europe 1, L’Express, Le Figaro, France 2, France 3 National, France Culture, France Inter, franceinfo.fr, Franceinfo TV, France-Soir, L’Humanité, JDD, Les Jours, LCI, LCP, Le Parisien-Aujourd’hui en France, Libération, M6, Mediapart, Midi Libre, Le Monde, L’Obs, Paris Match, Premières Lignes, Public Sénat, RFI, Sud Ouest, Télérama, TF1, La Tribune, TV5Monde, 20Minutes.

Source : Société Des Journalistes de Mediapart


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

16 octobre 2019 : Saintes, le 18 octobre : RIP et RIC, le référendum comme outil démocratique
29 septembre 2019 : Nucléaire : Le Maire juge "inacceptables" les surcoûts et retards des chantiers EPR
29 septembre 2019 : Plus de 1500 personnes pour la manifestation antinucléaire de Nancy, 3000 selon les organisateurs
28 septembre 2019 : Vent de Bure : c’est ce week-end !
12 août 2019 : Le chemin est long de la mer des Caraïbes, de...
5 août 2019 : JAPON : Un fort séisme enregistré au large de Fukushima
3 août 2019 : Saintes : 20 ans d’action pour abolir les armes nucléaires
27 juillet 2019 : Du 6 au 9 août, Saintes commémore les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki
26 juillet 2019 : EDF officialise un nouveau retard d’au moins trois ans pour Flamanville
20 juin 2019 : Nouveau retard pour le réacteur nucléaire EPR : l’autorisation de mise en service est (encore) caduque !
visites :  900191

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs