ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici EDF officialise un nouveau retard d’au moins trois ans pour Flamanville
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

EDF officialise un nouveau retard d’au moins trois ans pour Flamanville
vendredi 26 juillet 2019

PARIS (Reuters), 26/07/2019 - EDF a officialisé vendredi un retard d’au moins trois ans pour le chantier de réacteur nucléaire EPR de Flamanville (Manche), le groupe devant toutefois encore préciser les nouveaux planning et coût du projet.

L’électricien public français, dont les performances opérationnelles ont été globalement stables au premier semestre 2019, a fait savoir dans un communiqué qu’il n’envisageait pas de pouvoir mettre en service l’EPR avant fin 2022, alors que le chargement du combustible du réacteur était précédemment prévu pour fin 2019.

Ce nouveau retard résulte de la reprise de certaines soudures défectueuses imposée par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), qui avait déjà évoqué de son côté l’échéance de fin 2022 pour une mise en service du réacteur.

"Après instruction détaillée (de) trois scénarios [de remise à niveau des soudures] et échanges avec l’ASN, le groupe communiquera dans les prochains mois sur les implications du scénario retenu en termes de planning et de coût", a précisé EDF dans un communiqué.

"Le temps qu’il faudra pour préparer la réparation, effectuer la réparation, tester la réparation, faire valider par l’ASN ce que nous avons fait et ensuite remettre l’installation en situation d’être à nouveau testée et préparée pour une mise en service (...) nous amène à des délais de plus de trois ans", a également dit lors d’une conférence téléphonique son PDG, Jean-Bernard Lévy.

Source


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

16 octobre 2019 : Saintes, le 18 octobre : RIP et RIC, le référendum comme outil démocratique
29 septembre 2019 : Nucléaire : Le Maire juge "inacceptables" les surcoûts et retards des chantiers EPR
29 septembre 2019 : Plus de 1500 personnes pour la manifestation antinucléaire de Nancy, 3000 selon les organisateurs
28 septembre 2019 : Vent de Bure : c’est ce week-end !
12 août 2019 : Le chemin est long de la mer des Caraïbes, de...
5 août 2019 : JAPON : Un fort séisme enregistré au large de Fukushima
3 août 2019 : Saintes : 20 ans d’action pour abolir les armes nucléaires
27 juillet 2019 : Du 6 au 9 août, Saintes commémore les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki
20 juin 2019 : Nouveau retard pour le réacteur nucléaire EPR : l’autorisation de mise en service est (encore) caduque !
27 mai 2019 : Feu vert pour la planète
visites :  900190

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs