ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Nouvelle politique énergétique de la Pologne jusqu’en 2040 : centrales nucléaires en vue !
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Nouvelle politique énergétique de la Pologne jusqu’en 2040 : centrales nucléaires en vue !
samedi 6 février 2021

Le 2 février, le gouvernement polonais a adopté “la politique énergétique de la Pologne jusqu’en 2040”, soit 12 ans après la précédente.

Suite à l’adoption du plan énergétique, le PEP2040, le ministre du Climat et de l’Environnement Michal Kurtyka a déclaré “Nous sommes confrontés au défi de construire un nouveau système énergétique au cours des deux prochaines décennies. D’une part, il donne une dynamique à la volonté de transformer l’économie polonaise en un système à émissions faibles et nulles, mais aussi à la nécessité d’assurer la sécurité énergétique”.

La Pologne produit actuellement la plus grande partie de son électricité à partir du charbon et est le seul État membre de l’UE à ne pas s’être engagé à atteindre la neutralité climatique d’ici 2050, arguant qu’elle a besoin de plus de temps et d’argent pour la transition vers des sources d’énergie plus propres.

La nouvelle politique prévoit que la Pologne obtienne 23 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici 2030, contre 13 % actuellement, conformément au plan PEP2040. Ce plan prévoit une augmentation de l’énergie éolienne, en particulier des fermes de la mer Baltique, et l’ouverture de la première centrale nucléaire polonaise en 2033.

Aucun emplacement ou technologie n’a encore été choisi pour la première centrale nucléaire. Mais le ministre polonais du climat et de l’environnement Michal Kurtyka ait rencontré des représentants d’EDF le 2 février, dont son PDG Jean-Bernard Levy, lors d’une mission commerciale française à Varsovie.

Le ministre Kurtyka a déclaré sur Twitter : “Le PEP2040 sera notre boussole dans la transition vers une économie zéro carbone”.

Le groupe énergétique public polonais, PGE, a salué cette stratégie. Son PDG, Wojciech Dabrowski, a déclaré : “Le PEP2040 sera notre boussole dans la transition vers une économie à zéro carbone : “C’est un document attendu par l’ensemble du secteur de l’énergie. Une transition juste, un système énergétique sans émission et une bonne qualité de l’air sont les piliers du PEP2040. Ce sont également des éléments importants de la stratégie du groupe PGE”.

Cependant, les groupes environnementaux se sont montrés critiques. “Il semble que le ministre Kurtyka – bien qu’il soit responsable du ministère du climat – ait oublié les sécheresses, les inondations ou les vents d’ouragan qui nous touchent de plus en plus souvent en raison du changement climatique”, a déclaré Joanna Flisowska, responsable du climat et de l’énergie à Greenpeace Polska. “Le projet est également détaché des réalités de la politique européenne”, a-t-elle ajouté.

Plus tôt en 2020, Michal Kurtyka avait révélé des plans pour construire jusqu’à six unités de puissance nucléaire pour soutenir la transition vers une économie plus propre. Le plan prévoit de réduire la part du charbon dans la production d’électricité de 75 % à entre 37 % et 56 % d’ici 2030, et à entre 11 % et 28 % en 2040. Il a déclaré que la Pologne investirait 50 milliards de PLN1 (40 milliards de dollars) dans l’énergie nucléaire, le premier réacteur devant entrer en service en 2033.

Source : Smart Grids


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

12 avril 2022 : Pour un mouvement citoyen et un Parlement de résistance à la tyrannie atomique
28 février 2022 : Campagne présidentielle 2022 : à Saintes, Samedi 5 mars à 17h, CONFERENCE-DEBAT
27 janvier 2022 : Samedi 29 janvier 2022, 16h, à Saintes : Réunion publique du candidat Jean-Marie Matagne
24 janvier 2022 : Décès de Dominique Lalanne
10 janvier 2022 : Brest : plus de 300 manifestants anti-armes nucléaires défilent avant un sommet européen dans la ville
7 janvier 2022 : Encore un réacteur arrêté, la France privée de 10 % de sa capacité nucléaire
29 décembre 2021 : Covid-19 : quand l’Assemblée interdit aux députés de l’opposition de voter !
20 décembre 2021 : Décès de Jean-Marie Muller
19 décembre 2021 : Taiwan rejette par un référendum la réouverture d’une centrale nucléaire et conforte sa sortie du nucléaire en 2025
8 décembre 2021 : Pollution radioactive des eaux à la centrale nucléaire du Bugey : condamnation confirmée pour EDF !
visites :  1095604

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs