ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Articles d’actualité > Peut-on faire la paix à l’ombre des bombes atomiques ?
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Guerre en Ukraine, guerre à Gaza, terrorisme, menaces nucléaires, planète ravagée…
Peut-on faire la paix à l’ombre des bombes atomiques ?


Publié le 26 octobre 2023

Les crimes contre l’humanité sont ainsi définis par l’article 6c du statut du Tribunal militaire de Nuremberg : "l’assassinat, l’extermination, la réduction en esclavage, la déportation, et tout autre acte inhumain commis contre toutes populations civiles, avant ou pendant la guerre, ou bien les persécutions pour des motifs politiques, raciaux ou religieux...". Il ajoute : "Les dirigeants, organisateurs, provocateurs ou complices qui ont pris part à l’élaboration ou à l’exécution d’un plan concerté ou d’un complot pour commettre l’un quelconque des crimes ci-dessus définis sont responsables de tous les actes accomplis par toutes personnes en exécution de ce plan."

Assassiner des civils, hommes, femmes, enfants, vieillards, les prendre en otages, mitrailler une rave party, tuer des centaines de jeunes qui font la fête, c’est horrible et totalement inacceptable. De tels actes, manifestement programmés, ne sont pas des actes de guerre, ce ne sont même pas "seulement" des crimes de guerre, ce sont des crimes contre l’humanité.

Bombarder méthodiquement une terre surpeuplée et faire des milliers de victimes dans la population qui y est enfermée, c’est aussi un crime contre l’humanité, tout aussi inacceptable.

Et menacer d’anéantir des villes à coup de bombes atomiques, c’est promettre d’exécuter un crime monstrueux qui placera ses auteurs au ban de l’humanité, comme l’affirme l’ONU depuis sa résolution 1653 XVI du 24 novembre 1961.

A part ce crime de masse, de quoi les armes nucléaires sont-elles capables ?

Celles de l’OTAN n’ont pas empêché Vladimir Poutine d’envahir l’Ukraine le 24 février 2022 et ses troupes de commettre depuis de nombreux crimes de guerre. Les siennes l’ont au contraire incité à se croire tout puissant et à piétiner l’engagement de la Russie de respecter la souveraineté et les frontières de l’Ukraine (mémorandum de Budapest, 5 décembre 1994).

De même, les armes nucléaires d’Israël n’ont pas empêché le Hamas d’attaquer Israël et de commettre les crimes horribles du 7 octobre 2023. Elles n’empêchent pas non plus Israël de commettre des crimes similaires contre les civils de Gaza. Elles l’incitent au contraire à se croire tout permis et à bafouer depuis des décennies les accords d’Oslo et les résolutions de l’ONU relatives à une solution juste et durable du conflit israélo-palestinien.

Les armes nucléaires de la France, qui ne dissuadent aucun terroriste, n’empêcheront rien non plus en cas d’attaque "conventionnelle" par un pays qui en possèderait aussi. S’en servir contre lui pour un "ultime avertissement", ce serait provoquer une riposte nucléaire. S’en servir pour venger une attaque nucléaire, ce serait provoquer notre anéantissement. Ce sont des armes à la fois criminelles et suicidaires.

Elles sont "fondamentalement dangereuses, extraordinairement coûteuses, militairement inefficaces et moralement indéfendables" selon le général US Lee Butler, ancien chef du Strategic Air Command (1992). Loin d’assurer l’ordre mondial, elles entretiennent le chaos en érigeant la destruction de l’Autre comme principe ultime et dominant. Elles menacent notre existence même, en tant qu’individus et en tant qu’espèce. Nous sommes au bord du gouffre, et ce n’est pas en menaçant de commettre des crimes contre l’humanité pour venger des crimes contre l’humanité qu’on s’en éloignera.

La bombe atomique est la quintessence et la "marraine" des violences de ce monde. Il est plus que temps de s’en débarrasser. Oui, mais comment ? Telle est la question qui se pose et qu’il nous faut résoudre sous peine de mort collective. D’autant plus que nous devons rassembler au plus vite toutes nos forces pour faire face aux catastrophes écologiques. Le débat est urgent. Ouvrons-le sans délai.

***

Peut-on faire la paix à l’ombre des bombes atomiques ?
Débat public

Samedi 4 novembre 2023 à 16h
SAINTES

Salle Saintonge N° 1
11 Rue Fernand-Chapsal

Le débat sera précédé du film de Larbi Benchiha (52’) "Bons baisers de Moruroa"

Débat organisé par ACDN
www.acdn.net
contact@acdn.net

ENTREE LIBRE

Voir en ligne :
“La punition collective de Gaza par Israël est contraire au droit international et devrait cesser immédiatement", selon Mairead Maguire, Prix Nobel de la Paix (1er octobre 2008)

Voir aussi :
RAPPORT Sur l’utilisation d’armes radioactives dans la Bande de Gaza pendant l’opération "Plomb durci" (27 décembre 2008 - 18 janvier 2009)


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

On ne guérit pas la peste en propageant le choléra
Vers une interdiction du crime nucléaire : un tournant historique !
Dissuasion nucléaire : la contestation gagne les ministres et s’affiche à l’Assemblée Nationale
Le Brésil reprend-il la route de la bombe ?
Guerre atomique, accident nucléaire : bientôt un médicament pour y survivre !
Agent Orange Vietnam : bienvenue Angela la rebelle !
QUI MENT ? QUI DESINFORME ? QUI OPPRIME ?
Non au terrorisme, non à la terreur d’Etat. Changeons de logiciel.
Hommage à Michèle Rivasi
La Flamme d’Hiroshima : un beau parcours en France

visites :  1215319

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs