ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Articles d’actualité > Plus de 1750 Juifs Israéliens appellent Israël à cesser le génocide à Gaza
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Paix dans le monde et paix au Proche-Orient
Plus de 1750 Juifs Israéliens appellent Israël à cesser le génocide à Gaza
Deux communiqués - ACDN & ISRAELIS AGAINST APARTHEID


Publié le 13 janvier 2024

Communiqué d’ACDN, le 13 janvier 2024

Le 7 octobre 2023, le Hamas a commis un crime contre l’humanité, auquel Israël répond depuis par un autre crime contre l’humanité, renouvelé quotidiennement et vingt fois plus meurtrier.

Après des années d’apartheid, d’occupation illégale et de non-respect des résolutions de l’ONU, le gouvernement et l’armée d’Israël imposent actuellement à la population gazaouie des privations, des contraintes intolérables, et massacrent chaque jour des civils au vu et au su du monde entier.

De l’avis de nombreux Juifs Israéliens, qui approuvent l’accusation lancée contre Israël par l’Afrique du Sud devant la Cour Internationale de Justice, il s’agit ni plus ni moins d’un génocide. Ils dénoncent cette politique criminelle de leur gouvernement et exigent un cessez-le-feu immédiat à Gaza. Ils veulent une solution politique au « problème israélo-palestinien », que celle-ci passe par deux Etats, israélien et palestinien, ou par un seul Etat israélo-palestinien, laïque, démocratique et multiculturel.

En dépit des crimes provoqués par les deux idéologies rivales, sioniste et islamiste, il y a donc des Juifs et des Palestiniens qui veulent se réconcilier et vivre en paix, dans le respect mutuel des droits de la personne. Il est du devoir des journalistes et éditorialistes de la presse et des médias français de porter cette information capitale à la connaissance de leurs publics.

C’est un devoir professionnel, c’est aussi et d’abord un devoir humain, et cela pourrait devenir un motif de poursuites judiciaires, pour non-assistance à personnes en danger et pour complicité d’antisémitisme, un antisémitisme dirigé aussi bien contre les Arabes palestiniens que contre les Juifs du monde entier, rendus responsables de la politique génocidaire d’Israël.

Dans son immense majorité, la population mondiale veut vivre en paix, dans la liberté, l’égalité et la fraternité de tous les peuples. Au Proche-Orient comme en Ukraine ou ailleurs. Les médias doivent propager cette évidence pour qu’elle s’impose aux élites dirigeantes et à tous les gouvernements.

Partout, nous voulons la paix et la justice. Assez des haines !

ACDN
contact@acdn.net

***

Communiqué de l’organisation ’’Israéliens contre l’apartheid’’ suite à l’audience de la Cour Internationale de Justice de La Haye, le 11 janvier 2024

En ce jour historique de l’audience de la Cour internationale de Justice dans l’affaire Afrique du Sud contre Israël, ’’Israeli Against Apartheid’’ souhaite exprimer sa gratitude et son soutien à l’appel de l’Afrique du Sud à mettre fin au génocide à Gaza.

Ces derniers mois, nous avons vu de nos yeux et dénoncé l’intention génocidaire et les actions génocidaires de notre gouvernement. Nous avons par le passé et récemment appelé à une intervention internationale pour défendre la population palestinienne et nous espérons que ceci sera une première étape pour y parvenir. Nous sommes également très préoccupés par les autres crimes de guerre perpétrés contre la population palestinienne, non seulement à Gaza mais également en Cisjordanie.

Israël, comme les auteurs d’autres génocides historiques, a développé une culture de discours déshumanisant pour rationaliser et justifier ses actions génocidaires, parallèlement aux appels au nettoyage ethnique et à la recolonisation de Gaza.

En outre, les citoyens israéliens qui s’opposent à la guerre génocidaire actuelle contre Gaza subissent une persécution politique sans précédent, comme de sévères limitations de leur droit de manifester, des arrestations violentes, des pertes d’emplois et des menaces de mort de la part de militants de droite. La situation est critique. L’État israélien d’apartheid est en train de se transformer en un régime fasciste à grande échelle. Des soldats et des citoyens armés parcourent le pays, sachant qu’il n’y a aucune limite à ce qu’ils sont autorisés à faire pour défendre la suprématie et la domination juives.

L’utilisation massive de « bombes stupides » ciblant tout le monde à Gaza, le déplacement de la population gazaouie, le refus d’arrêter la guerre, quel qu’en soit le prix, et les pratiques militaires qui mettent en danger les prisonniers restants, montrent que les deux objectifs déclarés de la guerre – démanteler le Hamas et ramener chez elles les personnes enlevées – ne sont pas les objectifs du gouvernement. Nous sommes convaincus que l’objectif politique et militaire israélien est de nettoyer Gaza de sa population palestinienne par la mort et l’expulsion.

Il est impératif de mettre un terme immédiat à l’attaque génocidaire d’Israël. C’est aussi le seul espoir de libérer les otages israéliens survivants détenus à Gaza. Les otages palestiniens, les prisonniers politiques, y compris les enfants prisonniers et les centaines de prisonniers détenus sans inculpation par Israël, doivent également être libérés sans condition.

En tant qu’Israéliens d’origine juive, nous insistons : plus jamais ça pour personne !

Il est essentiel d’empêcher Israël de mettre en œuvre son plan déclaré visant à achever la Nakba commencée en 1948. Ce n’est qu’alors que nous pourrons commencer à démanteler l’apartheid israélien, restaurer les droits de la population autochtone palestinienne, y compris la mise en œuvre du droit au retour, reconnu dans la résolution 194 de l’ONU, et commencer à co-créer une Palestine décolonisée où tous les citoyens auront des droits égaux, quels que soient leur foi, leur groupe ethnique ou leur identité nationale.

Israéliens contre l’apartheid

Instagram : https://www.instagram.com/jews4decolonization
X : https://twitter.com/jews4decolonize
FB : https://www.facebook.com/profile.php?id=100064911781456 (« Apartheid israélien »)
Site Web : https://jews4decolonization.wordpress.com/

***

Le 13 janvier 2024 à 17h (UTC+1), l’appel pour un arrêt immédiat de l’attaque contre Gaza avait reçu la signature de 1752 Juifs Israéliens

Nous, citoyens israéliens, observons avec une grande inquiétude l’assaut militaire israélien massif contre le peuple de Gaza. La bande de Gaza a été bombardée jour et nuit par terre, air et mer depuis le 7 octobre. Des milliers de personnes ont perdu la vie, dont des centaines d’enfants, et beaucoup d’autres sont blessées. Des centaines de milliers de citoyens ont été déplacés au moment de la rédaction de cet article. Le siège israélien de l’enclave empêche l’entrée de fournitures essentielles de médicaments, d’eau, d’électricité et de carburant.

Nous voyons avec horreur les hôpitaux de Gaza se transformer en cimetières. Avec les réserves de carburant pour les générateurs d’électricité épuisées, il n’y aura plus d’électricité pour les salles d’opération, les moniteurs vitaux, les ventilateurs, les gouttes de soins intensifs, les incubateurs pour nouveau-nés ou même les lumières. Les réseaux de communication sont défaillants et les gens ne peuvent plus appeler les ambulances. Des équipes médicales, des ambulances et des installations ont été bombardées. Les soins médicaux ne peuvent jamais faire l’objet de négociations.

Nous appelons la communauté internationale à intervenir immédiatement pour arrêter les bombardements aveugles de 2,3 millions de personnes vivant dans la bande de Gaza et pour empêcher l’invasion militaire imminente et désastreuse de Gaza. Face à une catastrophe humanitaire d’une ampleur sans précédent, le gouvernement israélien devrait être pressé de renoncer immédiatement, avant que d’autres vies ne soient gaspillées en plus des milliers déjà perdues. Nous appelons le gouvernement israélien à accepter immédiatement un échange de prisonniers et d’otages et à créer un corridor humanitaire sûr pour les civils et les fournitures, l’électricité et le carburant pour les installations médicales.

Les horreurs et les atrocités qui ont commencé le 7 octobre sont indescriptibles. Des milliers de civils, Israéliens et Palestiniens, paient le prix de l’apartheid. Nous vous appelons à intervenir immédiatement pour mettre fin aux crimes de guerre qui se poursuivent.

***

Original anglais

Israelis call for an immediate end to the attack on Gaza

This is a petition for Israeli citizens living in Palestine/ Israel or abroad.
The petition is hosted by Jewish Voice for Peace, and authored by Israelis against Apartheid.

אנא הצטרפו לקריאה הדחופה שלהלן לקהילה הבינלאומית לעצור את המתקפה על עזה, לפתוח מסדרון הומניטרי לאזרחים ולמצרכים חיוניים, ולפתוח במשא ומתן על שחרור כל החטופים והשבויים.

We, Israeli citizens, are watching with grave concern the ongoing massive Israeli military assault on the people of Gaza. The Gaza strip has been bombed day and night by land, air and sea since October 7. Thousands have lost their lives, including hundreds of children, many more are injured. Hundreds of thousands of citizens have been displaced at the time of writing. The Israeli siege of the enclave is preventing the entry of essential supplies of medicine, water, electricity and fuel.

We watch with horror as Gaza’s hospitals turn into graveyards. With fuel reserves for electricity generators all used up, there will be no more power for operation rooms, vital monitors, ventilators, ICU drips, newborn incubators, or even lights. Communication networks are failing and people can no longer call for ambulances. Medical teams, ambulances, and facilities, were bombarded. Medical care can never be a subject for negotiation.

We call on the international community to intervene immediately to stop the indiscriminate bombing of 2.3 million people living in the Gaza strip, and to prevent the imminent and disastrous ground military invasion into Gaza. In the face of an unprecedented huge-scale humanitarian disaster, the Israeli government should be pressured to desist immediately, before more lives are wasted on top of the thousands already lost. We call on the Israeli government to agree to a prisoner and hostage exchange immediately, and for a safe humanitarian corridor to be created for civilians and supplies, electricity and fuel to the medical facilities.

The horrors and atrocities starting October 7th are indescribable. Thousands of civilians, Israelis and Palestinians, are paying the price of apartheid. We are calling you to intervene immediately to stop the war crimes that are still happening.


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

“La punition collective de Gaza par Israël est contraire au droit international et devrait cesser immédiatement."
Fukushima, c’était prévu. Fukuchinon, c’est pour demain.
Folie nucléaire
Assemblée nationale : un R.I.P. pour abolir les armes nucléaires et radioactives !
Quand donc les députés de la France Insoumise vont-ils respecter l’engagement de Jean-Luc Mélenchon, candidat à la présidence de la République ?
Hinkley Point : Maudit lobby, maudite décision !
Lettre à Florence Parly : la ministre se tait, le Président répond
Voeux et propositions d’ACDN pour 2013
Barack Obama s’engage pour l’abolition des armes nucléaires
En 2022, stoppons la tyrannie en marche !

visites :  1215321

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs