ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Autres sources > La Coalition des Clowns Psychopathes
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

La Coalition des Clowns Psychopathes
Par Kokopelli


Publié le 22 mars 2011

Alors que la Coalition des Clowns Psychopathes lance une nouvelle guerre humanitaire “pétrole contre dommages collatéraux civils” (et quelle coïncidence : le jour anniversaire du lancement de la seconde guerre d’Irak par le Président George Bush, le 20 mars 2003 !) et que les médias à la solde de la mafia globaliste ont sifflé la fin de l’alerte nucléaire, peut-on encore dénoncer décemment, une fois de plus, les méfaits du Nécro-Codex Alimentarius ?

Alors que les guerres à l’uranium sévissent depuis 66 ans (depuis Hiroshima et Nagasaki), allons-nous fermer les yeux, une fois de plus, lorsque la Coalition des Clowns Psychopathes lancera des bombes libératrices à uranium appauvri sur la Libye comme ils l’ont fait pour le Kosovo, le Liban, l’Irak et l’Afghanistan ?

Alors que la plume radioactive de Fukushima est en train de se répandre sur tout l’hémisphère nord, allons-nous laisser la mafia globaliste nucléariser la biosphère et la planète entière et la laisser contaminer l’atmosphère, les océans, les nappes phréatiques et les sols (donc les légumes, les fruits, les céréales, etc) et mutagéner à jamais l’espèce humaine ?

Alors que les pesticides sont en train de détruire inexorablement la race humaine, allons nous laisser les multinationales et les Etats nous imposer leur Nécro-Codex Alimentarius ?

Pour mémoire, c’est en novembre 1961 (et non pas en 1963) que le Codex Alimentarius fut confié à la FAO et à l’OMS, deux commissions de l’ONU strictement inféodées aux multinationales de l’agrochimie et de la pharmacie. Rappelons que 1961 fut non seulement l’année des premiers essais nucléaires Français mais aussi l’année de la création de l’UPOV, de la PAC, de l’OCDE, l’année de lancement des pseudos “révolutions vertes” et l’année du remaniement du GNIS. L’année 1961 fut véritablement un très bon crû pour les Autorités.

Grâce au Codex Alimentarius, les multinationales et leurs valets d’Etat ont pu imposer, aux peuples de toute la planète, les chimères génétiques, les fertilisants de synthèse et les pesticides (herbicides, fongicides, insecticides, nématocides...). Grâce au Codex Alimentarius, les multinationales et leurs valets d’Etat vont maintenant réguler les plantes médicinales et les compléments alimentaires au bénéfice de l’industrie, en général, et de l’industrie pharmaceutique, en particulier.

Quel est le dénominateur-détonateur commun entre le “nucléaire civil”, les bombes à uranium appauvri et le Codex Alimentarius : c’est une Humanité Cancérisée et Mutagénée.

Que faire ? Devons-nous signer la pétition “Défense des médecines naturelles” mise en ligne par un groupe d’industriels courageux mais anonymes ? L’ennui avec les pétitions virtuelles, c’est que les psychopathes ne peuvent pas s’en servir pour allumer leur barbecue.

Les lecteurs et lectrices intéressées par cette problématique de “défense des plantes médicinales et des compléments alimentaires” sont invitées à consulter les divers articles de Sylvie Simon, de Thierry Thévenin et de Michèle Rivasi sur le site de Liberterre, dans la rubrique Nécro-Codex.

L’un des premiers numéros de la “Gueule Ouverte” titrait en octobre 1973 “Quelle Terre laisserons-nous à nos Enfants ?” On pourrait tout aussi bien titrer, aujourd’hui, “Quels Enfants laisserons-nous à notre Terre ?”

Des enfants affamés, pesticidés, cancérisés, stérilisés, mutagénés, vaccinés, virtualisés... mais baignant dans la béatitude parce que libérés par la Coalition des Clowns Psychopathes.

N’est-il pas grand temps de déclarer ouverte la chasse aux prédateurs ?

Allons-nous attendre que l’industrie alimentaire lance une nouvelle certification et de nouveaux cahiers de décharge pour nous proposer "notre poison quotidien" sur un mode "non-radioactif", ou sur un mode "légèrement radioactif au césium 137" ou bien sur un mode "pouvant contenir de légères traces de plutonium" ?

Ou bien préférons-nous attendre que Monsanto, et autres multinationales de la Mort, nous proposent des semences génétiquement modifiées pour résister à la radioactivité des sols et des nappes phréatiques ?


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Les cinq « Grands » pour le désarmement nucléaire
L’explosion d’une bombe atomique, risque pas si virtuel au XXIe siècle
Deuxième Conférence Internationale sur l’impact humanitaire des armes nucléaires
Les nuages nucléaires s’amoncellent au-dessus de l’Asie
Lettre écrite à la ministre de la santé
Tchernobyl, Fukushima... On ne peut plus se fier à l’Etat
Les maires d’Hiroshima et de Nagasaki ont écrit à ACDN et aux jeûneurs de Saintes
Mikhaïl Gorbatchev : Une nouvelle course aux armes nucléaires a commencé
Impressions de Bolivie
Prolifération et désarmement nucléaire : la France doit entendre le discours de bon sens de l’Autriche

navigation motscles

Fukushima
Fukushima : Compassion ou colère ?
Le Japon après le séisme, le tsunami et Fukushima : témoignages
Fukushima-sur-Gironde : Comment mOximiser les profits d’EDF et les risques pour la population
FUKUSHIMA : un drame et un avertissement
PANACHES RADIOACTIFS : Quels sont les risques attendus sur la France ?
Le Japon, le nucléaire et nous
Sortir de la folie nucléaire
Nucléaire, fin de partie : le Japon jette l’éponge !
Fukushima : pire que Tchernobyl
Eva Joly aux EGMV : "La France doit sortir du nucléaire civil et prendre le leadership du désarmement nucléaire."
Santé

visites :  945107

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs