ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Nouvelle perquisition illégale à Bure : jusqu’où va aller la répression ?
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Nouvelle perquisition illégale à Bure : jusqu’où va aller la répression ?
mardi 9 octobre 2018

Communiqué du Réseau "Sortir du nucléaire" - 9 octobre 2018

Lundi 8 octobre 2018, à 7h30 du matin, une quarantaine de gendarmes sont entrés dans la Maison de Résistance de Bure, sans sommation et après avoir fracassé la porte. Des personnes qui venaient juste de se réveiller ont été plaquées au sol. Malgré les demandes des habitant.e.s de la Maison, aucun document justifiant cette perquisition n’a été présenté. Après avoir pris les identités de plusieurs personnes et en avoir gardé trois menottées sans le moindre prétexte, les gendarmes sont repartis.

C’est la quatrième fois en un peu plus d’un an que la Maison de Résistance est perquisitionnée et sa porte défoncée, et la deuxième fois que les gendarmes violent les règles encadrant cette opération.

Alors que Sébastien Lecornu n’a que le mot de « retour à l’État de droit » à la bouche, les "forces de l’ordre" se permettent de se comporter à Bure comme au Far West ! Cette intrusion est un nouvel exemple de la banalisation du harcèlement des opposant.e.s au projet Cigéo. Surveillance policière omniprésente, militant.e.s filmé.e.s par les gendarmes dans leurs maisons depuis la rue, contrôles d’identités quotidiens des piétons et des automobilistes, qui visent les habitant.e.s de Bure et des villages alentours et gênent les agriculteurs dans leur travail, coups de pression fréquents : les autorités déploient des moyens considérables pour une guerre d’usure lamentable contre l’ensemble des personnes qui ont simplement le tort de refuser un projet dangereux et imposé. Voilà les agissements d’un gouvernement qui prétend être dans le « dialogue » et promouvoir « un débat apaisé » !

Le Réseau “Sortir du nucléaire“ s’inquiète plus globalement de la montée en puissance de la répression qui atteint aujourd’hui les lanceurs d’alerte et les défenseur.e.s de l’environnement, que ce soit dans la mouvance antinucléaire, dans les GPII (GCO/Zad du moulin, NDDL, etc.) et dans les mobilisations solidaires (accueil des migrants, etc). Face à cette dérive, il est nécessaire de faire front.

Chargée de communication : Charlotte Mijeon - 06 64 66 01 23

Voir en ligne :

21 juin 2018
"Nouvelle étape dans la répression des opposants à l’enfouissement des déchets nucléaires à BURE : un avocat perquisitionné et placé en garde à vue"

20 juin 2018
Français, pendant que nous faisons la fête, le gouvernement assassine nos libertés.

22 février 2016
Etat d’urgence, "calamités publiques" et accident nucléaire : le gouvernement cible les antinucléaires


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

28 novembre 2019 : Fukushima : l’énergie nucléaire suscite la "préoccupation", dit le pape
16 octobre 2019 : Saintes, le 18 octobre : RIP et RIC, le référendum comme outil démocratique
29 septembre 2019 : Nucléaire : Le Maire juge "inacceptables" les surcoûts et retards des chantiers EPR
29 septembre 2019 : Plus de 1500 personnes pour la manifestation antinucléaire de Nancy, 3000 selon les organisateurs
28 septembre 2019 : Vent de Bure : c’est ce week-end !
12 août 2019 : Le chemin est long de la mer des Caraïbes, de...
5 août 2019 : JAPON : Un fort séisme enregistré au large de Fukushima
3 août 2019 : Saintes : 20 ans d’action pour abolir les armes nucléaires
27 juillet 2019 : Du 6 au 9 août, Saintes commémore les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki
26 juillet 2019 : EDF officialise un nouveau retard d’au moins trois ans pour Flamanville
visites :  903949

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs