ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Le Comité des Droits de l’Homme de l’ONU condamne l’emploi et la menace d’emploi des armes nucléaires et autres armes de destruction massive
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Le Comité des Droits de l’Homme de l’ONU condamne l’emploi et la menace d’emploi des armes nucléaires et autres armes de destruction massive
samedi 10 novembre 2018

Le 30 octobre 2018, le Comité des Droits de l’Homme de l’ONU a adopté une nouvelle Observation générale, N° 36 (2018), sur l’article 6 du Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques, portant sur le droit à la vie.

Le paragraphe 66 sur les armes nucléaires et autres armes de destruction massive déclare : "La menace d’emploi ou l’emploi d’armes de destruction massive, en particulier des armes nucléaires dont les effets sont indiscriminés et de nature à détruire la vie humaine à une échelle catastrophique, sont incompatibles avec le respect de la vie et peuvent être considérés comme un crime au regard de la loi internationale."

Le paragraphe 66 note encore :

"Les Etats-Parties doivent prendre toutes les mesures requises pour stopper la prolifération des armes de destruction massive , y compris pour prévenir leur acquisition par des acteurs non-étatiques, ils doivent s’abstenir de les développer, les produire, les expérimenter, les acquérir, les stocker , les vendre, les transférer et les utiliser, détruire les stocks existants et prendre des mesures adéquates de protection contre leur utilisation accidentelle, tout cela conformément à leurs obligations internationales. Ils doivent aussi respecter leur obligation internationale de poursuivre de bonne foi des négociations en vue de réaliser un désarmement nucléaires sous un contrôle strict et efficace et celle de fournir des réparations adéquates aux victimes dont le droit à la vie a été ou est actuellement affecté par l’expérimentation ou l’emploi d’armes de destruction massive, conformément aux principes de responsabilité internationale."


Voir en ligne : Lettre au Président Macron
L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

16 octobre 2019 : Saintes, le 18 octobre : RIP et RIC, le référendum comme outil démocratique
29 septembre 2019 : Nucléaire : Le Maire juge "inacceptables" les surcoûts et retards des chantiers EPR
29 septembre 2019 : Plus de 1500 personnes pour la manifestation antinucléaire de Nancy, 3000 selon les organisateurs
28 septembre 2019 : Vent de Bure : c’est ce week-end !
12 août 2019 : Le chemin est long de la mer des Caraïbes, de...
5 août 2019 : JAPON : Un fort séisme enregistré au large de Fukushima
3 août 2019 : Saintes : 20 ans d’action pour abolir les armes nucléaires
27 juillet 2019 : Du 6 au 9 août, Saintes commémore les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki
26 juillet 2019 : EDF officialise un nouveau retard d’au moins trois ans pour Flamanville
20 juin 2019 : Nouveau retard pour le réacteur nucléaire EPR : l’autorisation de mise en service est (encore) caduque !
visites :  900038

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs