logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Articles d’actualité > Cinq questions antinucléaires à Sandrine Rousseau et Yannick Jadot

Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Cinq questions antinucléaires à Sandrine Rousseau et Yannick Jadot


Publié le 26 septembre 2021

Saintes, le 26.09.2021

Bonjour Sandrine, bonjour Yannick,

Le 20 août dernier, avant le début de la Primaire Ecologiste, les 5 questions ci-dessous et en P.J. vous ont été adressées personnellement ainsi qu’aux trois autres candidats en lice. Aucun n’a jugé bon d’y répondre. C’est notamment ce qui m’a conduit à me porter candidat à la Primaire Populaire, car si les candidats écologistes se désintéressent de l’élimination des armes nucléaires et radioactives et de l’arrêt des ventes d’armes, qui donc s’en souciera ? Quand donc les écolos comprendront-ils qu’on ne peut pas « transiter » vers un monde vivable, écologique, équitable, social et solidaire en conservant et en continuant à produire toutes ces armes de crime contre l’humanité, qu’elles soient conventionnelles ou dites de « destruction massive », c’est-à-dire de massacres de masse ?

Il est nécessaire mais il ne suffit pas de "décarboner" le climat pour que l’humanité puisse survivre. Il faut aussi dénucléariser, démilitariser, humaniser le monde.

Au nom d’ACDN, je vous ai renvoyé ce questionnaire le 23 septembre, donc avant le début du 2e tour de la primaire écologiste où vous étiez qualifiés. Vous ne nous avez répondu ni l’un ni l’autre. Si les règles de la primaire vous y autorisent encore en cours de vote, n’hésitez pas à le faire maintenant et votre réponse sera aussitôt publiée sur le site d’ACDN. Sinon, j’ose espérer que le vainqueur de ce 2e tour le fera rapidement, une fois connus les résultats. Quel qu’il soit, nous ne lui lâcherons pas les basques jusqu’à la fin de la campagne présidentielle de 2022, et nous ne nous contenterons pas de vagues promesses électorales. Nous avons été échaudés par celles de M. Mélenchon en 2017, qui ne leur a donné aucune suite une fois élu député, pas plus que la plupart des autres députés de son groupe politique (à quatre exceptions près sur 17 : Loïc Prud’homme, Sabine Rubin, Bénédicte Taurine, Muriel Ressiguier) qui ont tous laissé sans réponse nos multiples sollicitations tant personnelles que collectives.

Cf. Quand donc les députés de la France Insoumise vont-ils respecter l’engagement de Jean-Luc Mélenchon, candidat à la présidence de la République ?

Soyez assurés, en revanche, de notre soutien actif si vous décidez de faire de la dénucléarisation et de la démilitarisation de la planète l’un des sujets majeurs de votre campagne présidentielle 2022. Nous ne voulons plus d’une France d’hypocrites et de criminels, d’une France de Tartufes.

***
ADRESSE aux CANDIDAT(E)S à la « PRIMAIRE ECOLOGISTE »

Madame la candidate, Monsieur le candidat,

Au nom d’ACDN, j’ai l’honneur de vous poser les questions suivantes :

Si vous êtes retenu(e) comme candidat(e) écologiste dans l’élection présidentielle de 2022 :

1. Accorderez-vous dans votre campagne électorale une place essentielle à la sortie du nucléaire militaire et du nucléaire civil, équivalente à celle que vous attribuerez à la lutte contre la dégradation du climat ? OUI NON

2. Approuvez-vous que la France participe à l’abolition des armes nucléaires et radioactives et engage avec l’ensemble des Etats concernés des négociations visant à établir, ratifier et appliquer un traité d’interdiction et d’élimination complète des armes nucléaires et radioactives, sous un contrôle mutuel et international strict et efficace ? OUI NON

3. Si oui, provoquerez-vous dans les trois mois suivant votre entrée en fonction un référendum portant exactement sur la question précédemment citée ? OUI NON

4. Si la majorité des Français approuvent la question qui leur sera soumise par référendum, vous engagez-vous à faire aussitôt toutes les démarches diplomatiques visant à faire appliquer l’article 6 du Traité de Non-Prolifération par l’ensemble des Etats dotés d’armes nucléaires et radioactives, qu’ils soient ou non parties au TNP ? OUI NON

5. Etes-vous favorable à un désarmement général, y compris conventionnel, et déterminé(e), pour commencer, à suspendre toutes les ventes d’armes par la France à tous les pays en guerre ou susceptibles d’entrer en guerre et à tous les Etats non démocratiques ? OUI NON

Nous vous remercions de bien vouloir répondre clairement et rapidement par OUI ou par NON à ces questions, sans vous priver de commenter vos réponses si vous le jugez utile.

Cordialement.

Pour ACDN

Jean-Marie Matagne, président

Action des Citoyens pour le
Désarmement Nucléaire (ACDN)
31, Rue du Cormier – 17100 - Saintes
contact@acdn.net www.acdn.net

sondage IFOP


Voir en ligne : Candidature à la Primaire Populaire pour un monde décarboné, dénucléarisé, démilitarisé

L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Appel aux Européens : Empêchons la guerre contre l’Iran
Suicidez-vous ? Sûrement pas. Mais n’obéissez plus !
Vanunu et la question des armes nucléaires au coeur des problèmes du Moyen-Orient
Abolition des armes nucléaires : Un "contrôle mutuel et international strict et efficace" est-il possible ?
Crime nucléaire : campagne de la dernière chance
L’Iran réaffirme qu’il n’a pas l’intention de se procurer l’arme nucléaire
David contre Goliath : 9 Etats nucléaires traduits en justice pour la première fois, menacés de devoir liquider leurs arsenaux
Fukushima : Compassion ou colère ?
Israël a bien utilisé dans la bande de Gaza des armes à Uranium Appauvri
Nucléaire : François Hollande, le triple C.

visites :  1030137

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs