ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Autres sources > Le défi du désarmement : choisir entre non-violence et non-existence
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Le défi du désarmement : choisir entre non-violence et non-existence


Publié le 16 octobre 2015

Déclaration de la Western States Legal Foundation à la Première Commission de l’Assemblée Générale des Nations-Unies, le 16 octobre 2015, rédigée par Andrew Lichterman, Conseiller principal pour la recherche, lue par Jackie Cabasso, directrice exécutive.*


Au moment où cette commission se réunit, les pays dotés d’armes nucléaires se rapprochent chaque jour un peu plus d’une confrontation militaire directe dans des zones de conflit à travers le monde, de l’Ukraine à la Syrie, du Moyen-Orient au Pacifique ouest. Le danger de guerre nucléaire est parti pour resurgir, à l’horizon de quelques mois ou, au mieux, de quelques années. Les dirigeants des Etats nucléaires, eux, semblent très bien se satisfaire d’un désarmement qui se ferait à l’échelle des générations – ils ne manifestent pas la moindre envie de se remettre au travail à une date rapprochée.

L’an dernier, dans ses remarques de conclusion, le président de la Première Commission déclarait : “Je crois que l’un des messages les plus urgents émis haut et fort par les délibérations et les projets de résolutions de la Première Commission… concerne le besoin de revitaliser la machine du désarmement, qui est en passe de perdre aussi bien sa crédibilité que sa raison d’être.” Voyez le contraste entre cette déclaration du président et les perspectives de désarmement qui s’offraient à nous il y a deux décennies. A l’époque, une résolution de l’Assemblée générale relative au travail de la Première commission pouvait affirmer que les Etats réunis pour l’Assemblée générale étaient “encouragés par le changement de climat politique dans l’après-guerre froide, favorable à la poursuite d’efforts de désarmement bilatéraux, régionaux et multilatéraux…”

Aucune espèce de rafistolage ne saurait transformer la machine du désarmement en un véhicule apte à le faire progresser, si ceux qui sont au volant n’ont aucune intention de passer la marche avant. La nouvelle série de conflits et de confrontations, de même que la reprise de la course aux armements, sont conduits par ceux-là mêmes qui ont le pouvoir de définir la politique des Etats nucléaires. La principale responsabilité dans la perpétuation de ce fléau qu’est la guerre industrialisée à l’échelle planétaire incombe aux complexes militaro-indutriels et aux élites qui dirigent la sécurité des Etats et le système militaire mondial - dont en tout premier lieu ceux des Etats-Unis. Les Etats nucléaires comptent pour les trois-quarts dans le commerce mondial des armes ; les Etats-Unis et la Russie, à eux seuls, pour la moitié. Ils fournissent les types d’armes qui transforment des conflits locaux de faible intensité en guerres industrielles, capables de faire exploser des sociétés, détruire les infrastructures vitales et déstabiliser des régions entières. Ces catastrophes humaines sont utilisées pour justifier des interventions armées concurrentielles, qui font monter les enchères encore plus haut, en impliquant des armées qui disposent d’armes nucléaires et opèrent sur des terrains rapprochés, au risque de provoquer des affrontements susceptibles d’échapper à tout contrôle. Une petite fraction de l’humanité tire profit à court terme de ces enchères élevées ; mais c’est nous tous qui en supportons le risque.

Une civilisation dans laquelle la compétition perpétuelle est le moteur du développement est sur le point d’atteindre ses limites. La recherche de l’avantage économique a engendré d’immenses disparités en matière de richesse, et suscite le conflit à perpétuité. Le projet de contrôler le grand nombre par le petit nombre –caractéristique incontournable d’une société qui engendre une forte inégalité aussi bien entre les Etats qu’à l’intérieur de chacun d’eux- a conduit à perfectionner sans cesse la violence d’Etat. La recherche de l’avantage entre Etats a provoqué la création d’armes qui peuvent détruitre tous les Etats. L’extraction inconsidérée des ressources naturelles au service d’une richesse toujours plus grande, et le pouvoir d’Etat qui lui apporte indéfiniment son soutien, menacent de détruire les écosystèmes dont nous dépendons tous.

Les progrès vers une société mondiale plus belle, plus pacifique, et écologiquement durable, sont interdépendants. Il est peu probable que nous puissions aller bien loin vers l’un de ces objectifs sans progresser vers tous. Ce ne sont pas des “prérequis” pour le désarmement, mais, en même temps que le désarmement, des prérequis pour la survie de l’humanité. Dans nos relations les uns avec les autres comme avec la planète, nous sommes désormais confrontés à ce choix : ou la non-violence, ou la non-existence. Le temps nous est compté.


Traduction : Jean-Marie Matagne

* Cette déclaration élaborée et coordonnée par la Western States Legal Foundation a reçu le soutien des organisations suivantes :

INTERNATIONAL
Association of World Citizens

International Association of Peace Messenger Cities

International Network of Engineers and Scientists for Global Responsibility (INES)

International Peace Bureau

International Physicians for the Prevention of Nuclear War

Pax Christi International

Pressenza International Press Agency

Soka Gakkai International

Womens International League for Peace and Freedom

World Beyond War

World without Wars and Violence

AUSTRALIE
People for Nuclear Disarmament, Sydney

The Human Survival Project, Sydney

AUTRICHE
Internationaler Versöhnungsbund, österreichischer Zweig (Fellowship of Reconciliation)

BOSNIE ET HERZEGOVINE
Landmine Survivors Initiatives

CANADA
Canadian Coalition for Nuclear Responsibility, Québec

Committee for Future Generations, Northern Saskatchewan

Inter-Church Uranium Committee Educational Cooperative, Saskatoon, Saskatchewan

Les Artistes pour la Paix

PEACE-NB, Saint John, New Brunswick

Peace River Environmental Society, Alberta

Physicians for Global Survival, Ottawa

Project Ploughshares

Religions for Peace Canada

Religions pour la Paix - Québec

Saskatoon Peace Coalition, Saskatchewan

Sustainable Energy Group, Woodstock, New Brunswick

FIDJI
FemLINKPACIFIC, Suva

FRANCE
Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (ACDN)

Armes nucléaires STOP

ALLEMAGNE
American Voices Abroad Berlin

IALANA Germany (International Association of Lawyers Against Nuclear Arms)
Scientists for Peace

The Nuclear-Free Future Award Foundation, Munich

INDE
Coalition for Nuclear Disarmament and Peace

Global Futures Network, Mumbai

ITALIE
AIMPGN, Associazione Italiana Medicina per la Prevenzione della Guerra Nucleare (Italian Medical Association for the Prevention of Nuclear War)

Italian Association of Lawyers Against Nuclear Arms

Beati i costruttori di pace (Blessed Are the Peacemakers)

Rete Italiana per il Disarmo (Italian Disarmament Network)

JAPON
Hiroshima Peace Culture Village, Miyoshi, Hiroshima

Nihon Hidankyo (Japan Confederation of A- and H-Bomb Sufferers Organizations)

Japan Council against A and H Bombs (Gensuikyo)

Peace Depot, Inc.

KENYA
Association of Physicians and Medical Workers for Social Reponsibility, Nairobi

NOUVELLE ZELANDE
Aotearoa Lawyers for Peace

NIGERIA
Media Rights, Lagos

POLOGNE
World PeaceLab Szczecin (Polish affiliate of International Association of Lawyers Against Nuclear Arms)

ESPAGNE
FundiPau (Fundació per la Pau – Foundation for Peace), Barcelona

SUEDE
Swedish Lawyers Against Nuclear Arms

Swedish Peace Council

ROYAUME UNI
Acronym Institute for Disarmament Diplomacy

Article 36

Campaign for Nuclear Disarmament

Hereford Peace Council

ETATS-UNIS D’AMERIQUE
American Muslim Voice

Architects Designers Planners for Social Responsibility

CODE PINK

Conference of Major Superiors of Men (CMSM)

Fellowship of Reconciliation

Friends Committee on National Legislation

Global Ministries of the Christian Church (Disciples of Christ) and United Church of Christ

NETWORK, A National Catholic Social Justice Lobby

Nuclear Age Peace Foundation

Peace Action

Physicians for Social Responsibility

Proposition One Campaign

Roots Action.org
United for Peace and Justice

Veterans For Peace

WarIsACrime.org

Western States Legal Foundation

Womens International League for Peace and Freedom – US section

Abalone Alliance Safe Energy Clearinghouse, San Francisco, California

Brooklyn For Peace, Brooklyn, New York

Canticle Farm, Oakland, California

Christians For The Mountains, Dunmore, West Virginia

Coalition for a Nuclear Free Great Lakes, Monroe, Michigan

Code Pink NY, New York, New York

Communications Coordination Committee for the United Nations, New York, New York

Concerned Citizens for Nuclear Safety, Santa Fe, New Mexico

Ecological Options Network, EON, Bolinas, California

Fairmont, Minnesota Peace Group, Fairmont, Minnesota

Franciscan Action Network, Washington, DC

FukushimaResponse.org, Sonoma County, California

Hibakusha Stories, New York, New York

Idle No More, San Francisco Bay

Kansas City Physicians for Social Responsibility, Kansas City, Kansas

Kateri Peace Conference, Fonda, New York

Lawyers Committee on Nuclear Policy, New York, New York
LEPOCO Peace Center (Lehigh-Pocono Committee of Concern), Bethlehem Pennsylvania

Long Island Alliance for Peaceful Alternatives, Garden City, New York

Los Alamos Study Group, Albuquerque, New Mexico

Metta Center for Nonviolence, Petaluma, California

Mt. Diablo Peace and Justice Center, Walnut Creek, California

Multifaith Voices for Peace & Justice, Palo Alto, California

Nafsi ya Jamii (The Soul Community), Oakland, California

Nevada Desert Experience

Nevada Nuclear Waste Task Force, Las Vegas, Nevada

New Jersey Peace Action

Nuclear Hotseat Podcast. Los Angeles, California

Nuclear Information and Resource Service, Takoma Park, Maryland

Nukewatch and The Progressive Foundation, Luck, Wisconsin

Oakland CAN (Community Action Network), Oakland, California

Oak Ridge Environmental Peace Alliance, Oak Ridge, Tennessee

Office of the Americas, Santa Monica, California

Oregon PeaceWorks, Salem, Oregon

Pax Christi Long Island, Hicksville, New York

Pax Christi Metro New York

Pax Christi New Jersey

Peace Action New York State

Peace Boat US, New York, New York

Peace Resource Center of San Diego, San Diego, California

Peaceworkers, San Francisco, California

Popular Resistance, Baltimore, Maryland

Remembering Hiroshima, Imagining Peace, Pittsburgh, Pennsylvania

Rocky Mountain Peace and Justice Center, Boulder, Colorado

San Luis Obispo Mothers for Peace, San Luis Obispo, California

Seven Generations Consulting, Oakland, California

Sisters of Charity of New York, New York, New York

Straits Area Concerned Citizens for Peace, Justice and Environment (SACCPJE),
Cheboygan, Michigan

The Ecology Party of Florida

The Helen Caldicott Foundation, Asheville, North Carolina

The House of the Lord Churches, New York, New York (Rev. Dr. Herbert Daughtry, National Presiding Minister)

The Peace Farm, Amarillo, Texas

The Rachel Carson Council, Inc., Bethesda, Maryland

Tri-Valley CAREs (Communities Against a Radioactive Environment), Livermore, California

United for Justice with Peace, Boston, Massachusettes

Uranium Watch, Moab, Utah

US Peace Council, New Haven, Connecticut

Veterans For Peace Chapter 10, Albany, New York

WeAreWideAwake.org, Florida

World Peace Now, Point Arena, California


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Lettre ouverte de Patrick Warin à François Hollande, Président de la République
Rapport Goldstone : Les droits de l’homme en Palestine
La Flamme de l’espoir
Boko Haram, la boucherie humaine à ciel ouvert
Désarmer pour développer
ASTRID : l’année 2014 est décisive, ne laissons pas faire ça !
Accident de Marcoule : Chiffres erronés, voire mensongers, sur la radioactivité des déchets de CENTRACO
Panache radioactif : COLERE ET INDIGNATION
Tchernobyl, Fukushima... On ne peut plus se fier à l’Etat
L’Action des citoyens rendra-t-elle les armes ?

visites :  898790

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs