ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Communiqués > Commémoration des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki en France et dans le monde
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Commémoration des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki en France et dans le monde



Publié le 3 août 2010

Actualisé le 7 août 2010

Le 6 août 1945, la ville d’Hiroshima était anéantie par une bombe atomique qui fit à elle seule 250 000 morts immédiats ou différés. Le 9 août, Nagasaki subissait un sort semblable.

Pour dire avec les hibakusha (survivants de la Bombe) : « Plus jamais ça nulle part ! », le 65e anniversaire de ces événements tragiques sera commémoré à Hiroshima et Nagasaki, mais aussi un peu partout dans le monde, notamment dans des villes adhérant aux « Maires pour la Paix » (plus de 4000 dans le monde) ou au réseau « Abolition 2000 ».

En France, à Saintes (Charente maritime), ville membre des deux réseaux, la Flamme du Désarmement Nucléaire inaugurée en mai 2001 pendant les 1e Journées du Désarmement Nucléaire et rallumée depuis à diverses reprises (comme en novembre 2009 avec la Flamme d’Hiroshima qui accompagnait la Marche mondiale pour la paix et la non-violence), brûlera à nouveau du 6 au 9 août près du monument aux morts.

Elle sera allumée vendredi 6 août à 8h 15 (heure où la bombe dite « Little Boy » a explosé sur Hiroshima) en présence de M. Christian Couillaud, maire-adjoint représentant le maire et le conseil municipal, M. Georges Mounier, président de l’Union Locale des Anciens Combattants, Mme Catherine Quéré, députée de la circonscription, M. Jean-Marie Matagne, président d’ACDN. Rendez-vous à 8h précises, Place Foch, face au Palais de Justice.

Elle sera éteinte le 9 août à 11h 02, heure où « Fat Man » a explosé au-dessus de Nagasaki.

Nous appelons nos concitoyens à participer à ces cérémonies, de même qu’aux manifestations similaires organisées ailleurs en France : à Paris (jeûne d’interpellation du 6 au 9, Place Joffre, à l’initiative de la Maison de vigilance de Taverny) ; à Bordeaux (rassemblement le 6 à partir de 17h devant la sculpture « La Paix », à l’initiative de l’Appel des Cent) ; à Gramat (festival « Gramatomic » les 6 et 7 août, à l’initiative du groupe SDN-Lot), etc.

Par ailleurs, dans le cadre de leur campagne « Ultime Atome », ACDN, les Amis de la Terre-France et Monde Sans Guerres et Sans Violence invitent nos concitoyens à écrire au président de la République pour lui demander d’impliquer la France dans le processus d’abolition des armes nucléaires et de consulter les Français par référendum sur cette question majeure.

COMMUNIQUE d’ACDN, le 31 juillet 2010

Plus d’information : www.acdn.net

Contact : contact@acdn.net ; 06 73 50 76 61


Voir : La Flamme de l’espoir


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

"Nouvelle étape dans la répression des opposants à l’enfouissement des déchets nucléaires à BURE : un avocat perquisitionné et placé en garde à vue"
9 août 1945 : Pourquoi Nagasaki ?
Quatre réacteurs nucléaires gravement menacés en Floride par l’ouragan Irma
Fleurs blanches pour Hiroshima et Nagasaki
De New York à Bure (Champagne), la France s’enfonce dans la folie nucléaire
Accord nucléaire provisoire entre l’Iran, les 5 membres permanents du Conseil de sécurité et l’Allemagne
La France trahit sa parole et provoque la communauté internationale.
L’Inde ne demandera plus le désarmement nucléaire général
L’administration Bush suspend le programme du "Nuclear Bunker Buster"
Faut-il abandonner le TNP et démanteler l’AIEA ?

visites :  881079

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs