logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Communiqués > LES ECOLOGISTES S’ENGAGENT

Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Pour un monde sans armes ni centrales nucléaires
LES ECOLOGISTES S’ENGAGENT


Publié le 8 juin 2011

Communiqué d’ACDN, 8 juin 2011

Europe Ecologie - Les Verts, qui organise actuellement la « primaire écologiste
 », s’engage pour la sortie du nucléaire civil mais aussi militaire.

Aux termes d’une résolution adoptée par son Conseil Fédéral Provisoire le 2 avril 2011, « EELV mandate la candidate ou le candidat qui la représentera dans la campagne présidentielle de 2012 pour placer le désarmement nucléaire au cœur de son programme.

« EELV fera de la participation de la France au processus d’abolition des armes nucléaires l’un des points fondamentaux de ses programmes législatif et présidentiel, mais aussi l’un des engagements demandés au candidat ou à la candidate susceptible de représenter la gauche au 2e tour de l’élection présidentielle de 2012. »

Le nouveau Conseil Fédéral d’EELV issu du Congrès de La Rochelle a décidé dimanche 5 juin, à l’unanimité moins un contre et une abstention, de signer et faire sien l’Appel Pour une Europe sans armes ni centrales nucléaires

Eva Joly, en lice dans la primaire EELV, avait déclaré le 14 mai dernier qu’elle serait « la candidate de la sortie du nucléaire civil et militaire » (Voir la vidéo à 3’ 45’’)

Le 1er juin, elle a adressé au président de la République une lettre pour lui demander :

« Voulez-vous que la France propose à toutes les nations de renoncer à sa force de frappe nucléaire et d’en démanteler les composants, dans le cadre d’un désarmement nucléaire, biologique et chimique, intégral, universel et contrôlé, et d’un véritable système de sécurité internationale ? »

en l’invitant à poser cette question aux Français par référendum.

Elle persiste en signant aujourd’hui avec le président d’ACDN une tribune libre publiée par Ouest-France sous le titre : "Sortir du nucléaire civil ne suffit pas".

ACDN se réjouit de ces prises de position d’une candidate connue pour sa capacité de résistance aux pressions étatiques, quand on sait que, selon Mme Alliot-Marie, alors ministre de la défense, la force nucléaire est « au cœur de l’Etat » français, et que les lobbies militaro-industriel et nucléaire tiennent en France le haut du pavé.

ACDN appelle les candidats à la primaire écologiste à rejoindre sans exception ce combat. Le temps est venu d’arracher à tous les chefs d’Etat leurs armes de destruction massive, faites pour massacrer l’humanité, détruire la planète et dilapider ses ressources sans même attendre la catastrophe.


Eva Joly, lettre au président de la République

Texte de la lettre au président de la République :

Monsieur le Président,

En tant qu’être humain, citoyen(ne), électeur/électrice, contribuable...

Je refuse la préparation, la menace et l’éventuelle exécution d’un crime contre l’humanité au moyen d’armes de destruction massive, nucléaires ou autres.

Je refuse que mes proches et moi-même en devenions un jour les complices ou les victimes.

Je refuse que notre condamnation à mort et celle d’autres individus et d’autres populations soient prononcées et exécutées, sans procès ni appel, par un seul homme : vous-même ou vos homologues des autres Etats nucléaires.

Je refuse que notre sécurité à tous repose sur une telle insécurité, un tel déni de justice, un tel défi à la démocratie, une telle inhumanité, et dépende de votre détermination à commettre un tel crime.

Je récuse donc toutes les armes nucléaires, celles de notre pays comme celles des autres.

C’est pourquoi j’ai l’honneur de vous demander :

1) d’engager la France, résolument et sans délai, avec les autres Etats nucléaires, signataires ou non du Traité de Non Prolifération nucléaire, dans un processus d’élimination de toutes les armes nucléaires, sous un contrôle strict et efficace et dans le cadre d’un véritable système de sécurité internationale ;

2) de consulter le peuple français par référendum sur la question suivante :

Voulez-vous que la France propose à toutes les nations de renoncer à sa force de frappe nucléaire et d’en démanteler les composants, dans le cadre d’un désarmement nucléaire, biologique et chimique, intégral, universel et contrôlé, et d’un véritable système de sécurité internationale ?

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma très haute considération.


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Corée du Nord : Au bord du gouffre, par la faute de la Bombe
COP 21 : ni nucléaire, ni effet de serre !
De Montparnasse à l’Elysée, honorer la mémoire de Stéphane Hessel, c’est abolir les armes nucléaires
Le nouveau traité START entre en vigueur... Et après ?
R.I.C. : les carabistouilles du Premier ministre
Bure à la veille du 16 juin 2018
PRIX NOBEL POUR L’ABOLITION DES ARMES NUCLEAIRES
Mordechai Vanunu toujours en liberté restreinte
Canicule, nucléaire et démocratie
Faut-il abandonner le TNP et démanteler l’AIEA ?

visites :  900382

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs