ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Communiqués > La "fièvre américaine" frappe à Saintes
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

La "fièvre américaine" frappe à Saintes
Les plaques commémoratives d’Hiroshima et de Nagasaki vandalisées


Publié le 12 septembre 2010

Au matin du 12 septembre, les plaques gravées placées devant les arbres d’Hiroshima et de Nagasaki dans la prairie de la Pallu ont été découvertes à terre, arrachées avec leur socle en ciment. Elles portaient respectivement des inscriptions au feutre noir : « God bless America !!! » ("Dieu bénisse l’Amérique !") et « USA winners ! » ("Les USA vaincront !").

Les arbres en question sont deux ginkgo biloba plantés en 2006 et 2008 à l’occasion des 2e et 3e Rencontres Internationales pour le Désarmement nucléaire, biologique et chimique, organisées par l’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire avec, en particulier, le soutien de la ville de Saintes. Ils commémorent les victimes des bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki (6 et 9 août 1945).

Contrairement au mythe destiné à justifier leur emploi, ces bombes n’ont pas mis fin à la 2e guerre mondiale. Le général Curtis LeMay, chargé de les mettre en œuvre, les estimait inutiles, de même que d’autres dirigeants politiques et militaires américains comme le général Eisenhower ou le ministre de la marine Forrestal, sans compter de nombreux savants ayant participé à leur conception. En fait, le Japon déjà vaincu voulait capituler, et le gouvernement américain le savait avec certitude depuis le 13 juillet 1945. Mais il fallait justifier les lourds investissements consentis pour réaliser ces bombes. Il fallait les expérimenter in vivo : les villes cibles avaient été choisies dès avril 1945 et épargnées ensuite pour pouvoir attribuer tous les dégâts aux futures bombes atomiques, l’une à l’uranium, l’autre au plutonium.

La bombe à l’uranium d’Hiroshima, d’une puissance égale à 13 000 tonnes d’explosif classique, fit quelque 250 000 morts.

Bien plus puissantes, les 25 000 armes nucléaires aujourd’hui à la disposition de 9 chefs d’Etat pourraient anéantir entre 5 et 10 fois la population du globe. Les bombes dont dispose Nicolas Sarkozy pourraient à elle seules faire près d’un milliard de morts. Est-ce bien raisonnable, quand on sait qu’à plusieurs reprises au cours du XXe siècle, des guerres nucléaires ont failli se produire « par accident » ?

C’est pour cette raison que Saintes, à l’unanimité de ses conseils municipaux, a adhéré en juin 2000 à "Abolition 2000" et en mars 2008 aux "Maires pour la Paix", deux réseaux internationaux qui luttent pour l’interdiction et l’élimination complète des armes nucléaires.

Pour le même motif, le président des Etats-Unis, Barack Obama, est parti en croisade pour « un monde sans armes nucléaires ». Le ou les vandales de la Pallu semblent vouloir l’ignorer. L’Amérique fiévreuse dont ils se réclament ne mérite aucune bénédiction, ni humaine, ni divine.

Pour protester contre cet acte de vandalisme, ACDN appelle les Saintais à se rassembler sur le site de la Pallu, devant les arbres d’Hiroshima et de Nagasaki, mercredi 15 septembre à 18 heures.

Photos : contact@acdn.net


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Mélenchon pour un monde sans armes nucléaires
Abolition des armes nucléaires : citoyens et écologistes veulent un référendum
PRIX NOBEL POUR L’ABOLITION DES ARMES NUCLEAIRES
De New York à Bure (Champagne), la France s’enfonce dans la folie nucléaire
Les armes nucléaires devant le Tribunal Correctionnel de Paris
La France, mouton noir des Etats dotés d’armes nucléaires
Quatre réacteurs nucléaires gravement menacés en Floride par l’ouragan Irma
Halte à la guerre nucléaire !
LES ECOLOGISTES S’ENGAGENT
La dissuasion nucléaire est-elle morte ?

navigation motscles

Hiroshima
La Flamme de l’espoir
DECLARATION DE PAIX du 6 août 2005
La Flamme d’Hiroshima : un beau parcours en France
HIROSHIMA, NAGASAKI : une histoire méconnue et des leçons plus que jamais d’actualité
Le nucléaire en chiffres , et en idées...
Déclaration de paix pour le 62e anniversaire du bombardement d’Hiroshima
La Mission Hiroshima à Saintes
Saintes se mobilise contre le vandalisme
La mission Hiroshima pour la paix à Saintes
Nagasaki
Saintes
L’Action des citoyens rendra-t-elle les armes ?

visites :  900907

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs