ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Elections > Elections 2007 > Echos de campagne > Ségolène Royal réprouve la prolifération horizontale mais approuve la prolifération verticale
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Les armes nucléaires dans la campagne présidentielle
Ségolène Royal réprouve la prolifération horizontale mais approuve la prolifération verticale
Deux poids, deux mesures


Publié le 5 mars 2007

Communiqué d’ACDN,
Saintes, le 5 mars 2007

Samedi 3 mars 2007 à Paris, Ségolène Royal a explicité ses orientations en matière de défense, c’est-à-dire, pour l’essentiel, les dernières propositions de son « Pacte présidentiel » qui lui-même reprenait la partie militaire du « programme socialiste » : maintien des crédits de la défense à leur niveau actuel, soit 2% du produit intérieur brut (et près de 48 milliards d’Euros pour 2007) ; conservation de la force de frappe nucléaire, supposée dissuasive et « indispensable à notre indépendance », et « modernisation de ses moyens ».

Ainsi, la recherche (avec notamment le Laser Méga-Joule) et le développement de nouveaux systèmes d’armes nucléaires (4e SNLE-NG, M51, ASMP-A, TNO...) seront poursuivis. En clair : loin de respecter l’article VI du Traité de Non Prolifération qui, depuis qu’elle l’a ratifié en 1992, lui fait obligation de négocier avec les autres Etats dotés d’armes nucléaires l’abolition de tous les arsenaux nucléaires, dont le sien, la France poursuivra sa « prolifération verticale » : la fabrication de nouvelles générations d’armes nucléaires.

Dans le même temps, Mme Royal a jugé que « l’accès de l’Iran à l’arme nucléaire et à ses vecteurs serait un signal redoutable », ajoutant : «  Nous sommes à un tournant, le principe de non prolifération est mis à l’épreuve... La France doit faire le choix d’une fermeté sans faille pour que l’Iran, qui a signé le Traité de non prolifération nucléaire, adopte un comportement de membre responsable de la communauté internationale et se soumette aux contrôles de l’Agence internationale de l’énergie atomique »... « Si cette limite était franchie, l’avalanche des conséquences et de la nucléarisation ne pourrait plus être arrêtée ».

Mme Royal a raison de s’inquiéter, et d’exiger que l’Iran se soumette aux prescriptions du TNP. Mais alors, elle doit exiger que la France se soumette, elle aussi, aux obligations du TNP et aux inspections de l’AIEA. Tant que les Etats dotés d’armes nucléaires n’honoreront pas la partie du contrat qui les concerne (éliminer leurs armes nucléaires), les Etats qui n’en sont pas dotés seront fondés à ne pas respecter la leur (ne pas se procurer ces armes).

Il s’agit là d’une des nombreuses contradictions que Mme Royal partage, en matière de défense, avec ses principaux concurrents présidentiables. Mais il y en a d’autres, encore pires. ACDN reviendra sur ces contradictions dans les prochains jours, notamment lors de la

Conférence de presse

de la Coordination pour le Désarmement et la Paix (CDP)

Présentation du PACTE PACIFIQUE

Lundi 12 mars à 17h

au C.A.P.E. (Centre d’Accueil de la Presse Etrangère)

Maison de Radio-France, PARIS (16e)


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Sarkozy, Royal, et la bombe atomique
LETTRE OUVERTE aux candidates et candidats à la présidence de la République et au PC Jupiter
Scoop : A la veille du 1er tour, Nicolas Sarkozy écrit à ACDN pour préciser son programme de défense
Invalidation des candidatures de Ségolène Royal, Nicolas Sarkozy et Jean-Marie Le Pen ?
François Bayrou veut-il vraiment le désarmement nucléaire ?

navigation motscles

Désarmement nucléaire
Journée Internationale pour la Paix
Vanunu et la question des armes nucléaires au coeur des problèmes du Moyen-Orient
Lettre d’ACDN au Président Obama
Surenchère nucléaire : danger
Déclaration de paix pour le 62e anniversaire du bombardement d’Hiroshima
Deux messages de Stéphane Hessel : Sortons du nucléaire militaire et civil !
Désarmement nucléaire : les candidats à la présidentielle prennent position
Des groupes du monde entier saluent la promesse d’Obama de lever l’état d’alerte des armes nucléaires
Déclaration de Mohamed ElBaradei, Directeur général de l’AIEA*
Les deux tiers des Européens veulent une Europe sans armes nucléaires
ELECTIONS
Armes nucléaires : Où va le monde ? Où va l’Europe ? Où va la France ? Où vont les socialistes ?
Lettre à François Hollande, Eva Joly, et aux candidats déclarés à la présidentielle de 2012
DECLARATION DE VIENNE
Ségolène Royal : "la dénucléarisation de la planète, une vision que je partage".
FRANCE
Jean-Marie Lustiger, l’Eglise de France et la bombe atomique
Non à la guerre, non à l’OTAN !
Le Téléthon ne doit pas faire illusion
Si tu veux la paix, ne prépare pas la guerre
Désarmement nucléaire : Français, réveillez-vous ! Réagissez à l’intox télévisée !
Faut-il abandonner le TNP et démanteler l’AIEA ?
APPEL DE CHERBOURG
Question au maire de Paris, Bertrand Delanoë : que doit faire la France ?
Campagne nationale "ULTIME ATOME !"
Canicule : les sueurs froides du nucléaire
Prolifération
L’Inde ne demandera plus le désarmement nucléaire général
Un rôle secondaire pour les Etats-Unis dans l’avenir nucléaire de l’Inde
DECLARATION de l’Assemblée Générale du Réseau « Sortir du nucléaire »,
La bombe brésilienne
Deuxièmes Journées du Désarmement Nucléaire, Vénissieux, 24-26 octobre 2003
Le prix Nobel de la Paix attribué à Mohammed ElBaradei et à l’AIEA
Selon un savant, le Brésil a failli construire une bombe atomique
La solution existe : il suffit de la saisir !
La conférence sur le Traité de non-prolifération se termine sans accord.
APPEL DE PARLEMENTAIRES ET DE MEMBRES DE LA SOCIETE CIVILE

visites :  875998

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs